Cameroun: Campagne électorale – Le compte à rebours est lancé


Formations politiques et candidats peaufinent les dernières stratégies pour le début effectif de ce déploiement, samedi prochain.

La fièvre des préparatifs de la campagne électorale en vue des élections régionales du 6 décembre prochain, monte. Dans les états-majors des partis politiques, les stratégies sont bouclées et on n’attend plus que le déploiement sur le terrain. Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), parti à fort taux de représentativité au cours de ces élections, publiera dans les prochains jours, les commissions centrales, régionales et départementales de supervision et de coordination de la campagne électorale. D’ores et déjà, les concertations se multiplient dans les délégations permanentes départementales du Comté central. Cette semaine, membres du gouvernement, parlementaires, élus locaux, les candidats et autres membres du Comité central sont en concertation pour faire le point de la mobilisation.

La mobilisation est la même dans les autres formations politiques. L’Union nationale pour la Démocratie et le Progrès a déjà achevé son plan de campagne, ainsi que les organes de coordination par circonscription. Par ailleurs, plusieurs candidats ont déjà conçu leurs supports de propagande et n’attendent que le jour-J pour les afficher. Même stratégie à l’Union démocratique du Cameroun qui ne vise que deux circonscriptions, dans la région de l’Ouest. De son côté, le Parti camerounais pour la Réconciliation nationale prépare une dernière concertation à son siège à Yaoundé, avant le début effectif de la campagne électorale.

La grande curiosité sera la campagne électorale des candidats représentant le commandement traditionnel. S.M Firmin Jean Benoit Etundi Atangana, chef de 2e degré à la tête de l’une des deux listes en compétition dans le Mfoundi, région du Centre, dit être « prêt d’ici vendredi ». Il n’élude pas la question de source de financement de cette opération, mais confie être en train de « bousculer ». Le chef candidat dit avoir déjà conçu la profession de foi, les affiches et banderoles qui seront déployées dès samedi, jour de début de la campagne électorale. Effervescence grandissante dans les circonscriptions du Haut-Nyong et du Lom-et-Djérem, région de l’Est. Les principales têtes de listes disent développer une stratégie de « ciblage » du collège électoral, en évitant des grandes rencontres peu productives. Cette semaine s’annonce décisive pour les différents candidats et même pour Elections Cameroon et les pouvoirs publics, à travers le ministère de l’Administration territoriale. Chacun de ces acteurs ayant un rôle majeur à jouer pour le bon déroulement de la campagne électorale.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire