Afrique de l’Ouest: Marché financier de l’Uemoa – La BRVM et la Chambre de commerce américaine signent un mémorandum d’entente


La Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) et la Chambre de commerce américaine en Côte d’Ivoire (Amcham-ci) ont signé le mardi 17 novembre 2020, à Abidjan-Plateau, un mémorandum d’entente en vue de la promotion du marché financier régional de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa).

La signature de ce mémorandum vise à mener des activités communes de promotion du marché financier régional de l’Uemoa auprès des investisseurs internationaux notamment américains, à sensibiliser les entreprises membres de l’Amcham-ci aux opportunités offertes par la Brvm et à mener des actions de développement de la bourse pour soutenir les économies des pays de l’Uemoa.

Le directeur général de la Brvm et du DC/BR, Dr Edoh Kossi Amenounve, saluant la signature de ce mémorandum, a souligné qu’elle s’inscrit « dans le cadre des actions de développement entreprises par la Brvm depuis plusieurs années afin de tisser des partenariats stratégiques avec plusieurs organisations en vue de promouvoir les opportunités qu’elle offre tant aux émetteurs qu’aux investisseurs ».

En d’autres termes, la Brvm travaille à attirer davantage d’investisseurs américains sur son marché et ce partenariat avec l’Amcham-ci y contribuera efficacement. « Dans le cadre de ce mémorandum d’entente, la Brvm a déjà mis à la disposition de l’Amcham-ci les données de bourse sous forme digitale et de façon continue, afin d’alimenter le site web de l’Amcham-ci et les newsletters diffusées auprès des investisseurs internationaux, notamment américains », a expliqué Dr Edoh Kossi.

Pour Yohannes Mekbebe, président de la Chambre de commerce américaine en Côte d’Ivoire, le challenge principal de son mandat est de marquer la présence américaine dans le tissu économique ivoirien.

C’est pourquoi, dès sa prise de fonction, son action prioritaire a été d’établir un cadre de collaboration avec la Brvm à la suite de l’identification des besoins exprimés par les investisseurs américains en termes d’information sur le marché de la Brvm.

« Nous souhaitons, avec ce nouveau cadre de collaboration, d’avoir la possibilité d’orienter les investisseurs américains qui nous contactent et aussi leur présenter les informations via notre site web, qui va afficher les valeurs boursières tous les jours afin de mettre à leur disposition un rapport journalier sur la bourse régionale », dit-il.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire