Afrique: Marie-Paul éventre le boa au Village Chez Ntemba


L’artiste musicien-chanteur Marie-Paul alias Roi Pelé séjourne à Kinshasa depuis la semaine dernière. Après plusieurs années passées en Europe, le leader du groupe Wenge El Paris a jugé utile de faire sa première apparition en public, ce vendredi 20 novembre 2020 au cours d’une conférence de presse, au Village Chez Ntemba.

Cette activité est supervisée par l’ex-chroniqueur de musiques et Député honoraire Zacharie Bababaswe qui joue le rôle de son manager.

A cet effet, tous les chevaliers de la plume et du micro sont conviés à ce face-à-face avec le Roi Soleil Mari Paul qui est déterminé à éventrer le boa.

Que va-t-il dire à la presse après plus d’une décennie d’absence au pays ?

Pourquoi l’artiste s’est-il effacé totalement de la scène musicale ?

Qu’est-ce que ses fanatiques appelés affectueusement « Bandimi » peuvent encore s’attendre de lui ?

Les questions aux journalistes et les réponses à l’artiste qui détient la vérité sur la suite et les réalités de sa carrière musicale qui semble devenir hypothétique.

Il faut rappeler qu’à la fin de l’année dernière, Marie-Paul avait connu des problèmes sérieux de santé en Europe. Il était même interné dans un hôpital dans la ville de Lille en France.

Kwakibaka, Atshitsha Belesi, Roi Pelé Mille buts, Mwat Yav ou encore Roi Soleil, tous ses noms de scène ont marqué l’épopée d’un chanteur à succès foudroyant dans l’histoire de la musique congolaise moderne.

Figure emblématique du Clan Wenge, Marie Paul, vedette réputée jadis, homme de grands évènements en RDC, il drainait des foules à chaque apparition.

Avec sa très belle voix, le chanteur a réussi à imposer son nom grâce à ses œuvres irrésistibles qui lui ont permis de gagner l’estime du public.

Très adulé, certains de ses fanatiques se sont faits même baptisés «Bandimi» parce qu’ils se retrouvaient complément dans sa musique inspirée du style fiesta. Seulement, ces vingt dernières années, sa carrière musicale a connu une chute libre.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire