Au sommaire de l’édition de ce Lundi 30 Novembre 2020 du journal “Amakuru y’IWACU” – IWACU


Au sommaire de cette édition,les violences sexuelles basées sur le genre prennent de l’ampleur au Burundi et visent principalement les femmes et les jeunes filles.

Dans plusieurs provinces les femmes sont victimes de la criminalité transnationale, de la polygamie,du concubinage et d’autres violences physiques de la part de leurs maris. Ce n’est pas tout, il y a également le droit à la succession nié à la femme burundaise, une trste réalité chez les veuves.

Pour toutes ces violences faites aux femmes,le gouvernement appelle la Justice à jouer pleinement son rôle en sactionnant d’une façon exemplaire les auteurs de ces crimes pour éradiquer ce mal devenu monnaie courante.



burundinews

A lire aussi

Laisser un commentaire