Un monolithe surgit puis disparaît en Roumanie



Alors que l’énigmatique structure métallique découverte le 18 novembre dans le désert de l’Utah aux États-Unis a disparu au cours du week-end, un équivalent européen a été trouvé dans la ville de Piatra Neamt, dans le nord de la Roumanie.

Un monolithe mystérieux peut en cacher un autre. Une structure quasi identique à celle du “désormais célèbre monolithe de l’Utah”, découvert le 18 novembre aux États-Unis, a été trouvée de l’autre côté du globe, en Roumanie, rapporte Vice.

“Soit les extraterrestres intensifient leur invasion, soit quelqu’un cherche à attirer l’attention en Roumanie”, a commenté le site canadien Global News, qui précise que la structure avait déjà disparu mardi 1er décembre.

Selon le Daily Mail, le monolithe européen a été trouvé sur la colline de Batca Doamnei, dans la ville de Piatra Neamt, dans le nord de la Roumanie, jeudi 26 novembre.

Ce pilier métallique triangulaire a été repéré à quelques mètres d’un célèbre site archéologique, la forteresse de Petrodava, construite par les Daces entre 82 avant J.-C. et 106 après J.-C. L’une de ses faces est dirigée vers le mont Ceahlau, “connu localement comme la Montagne sainte”, précise le quotidien britannique.

D’après Vice, le monolithe roumain arbore des inscriptions circulaires sur toute sa face, et sa hauteur est à peu près la même que celle “de son jumeau de l’Utah”, qui a lui aussi disparu au cours du week-end.

Des sculptures de John McCracken ?

Il rappelle lui aussi une sculpture de John McCracken, “un talentueux artiste minimaliste qui est mort en 2011”, précise le site américain. Le fils de l’artiste a expliqué au New York Times que son père avait pensé à créer des œuvres d’art dans des endroits isolés. Et la galerie David Zwirner, qui accueille des œuvres de l’artiste depuis des décennies, “affirme qu’il s’agit bien d’une œuvre de McCracken”, rapporte Vice.

Qui est responsable de l’érection d’un monolithe en face de la forteresse de Petrodava ? Comme dans le cas de l’Utah, la question reste sans réponse. Le Daily Mail cite ainsi Rocsana Josanu, responsable de la culture et du patrimoine de Piatra Neamt, qui a expliqué avoir “commencé à se pencher sur l’étrange apparence du monolithe” :

Il se trouve sur une propriété privée, mais nous ne savons toujours pas qui en est le propriétaire. Il est situé dans une zone protégée, sur un site archéologique.”

Dans le monde entier, les observateurs d’ovnis et les complotistes en tous genres sont devenus obsédés par le monolithe de l’Utah, souligne en outre le quotidien britannique. Et bien que la structure n’ait été découverte par les autorités qu’en novembre 2020, les images de Google Earth montrent qu’elle était déjà en place dès 2015 ou 2016. Selon les services de la sécurité publique de l’Utah, il est même possible que le monolithe se soit trouvé là pendant “quarante, cinquante ans, peut-être plus”.





A lire aussi

Laisser un commentaire