une voiture folle fait au moins quatre morts dans le centre de Trèves



Un automobiliste de 51 ans a fauché des passants dans le centre-ville piétonnier de cette ville de l’ouest de l’Allemagne ce 1er décembre. Il n’y a “aucune indication d’un motif terroriste, politique ou religieux”, souligne la presse allemande.

Un automobiliste a fauché plusieurs personnes ce mardi 1er décembre dans la zone piétonne de la ville allemande de Trèves, près de la frontière avec le Luxembourg. Selon la Süddeutsche Zeitung, la police a fait état d’un bilan de quatre morts, quatre blessés graves, cinq blessés sérieux et six blessés légers.

Les autorités ont également indiqué que l’auteur présumé est un homme de 51 ans, né à Trèves et vivant dans la région. Faute de résidence permanente, il avait passé les derniers jours “dans sa voiture”, rapporte le quotidien allemand.

Troubles psychiatriques et alcool

Il n’y a jusqu’à présent “aucune indication d’un motif terroriste, politique ou religieux”, souligne la Süddeutsche Zeitung. Le suspect présenterait des troubles psychiatriques et aurait été fortement alcoolisé au moment des faits.

Le ministre allemand de l’Intérieur Roger Lewentz a déclaré que le chauffard présumé avait été arrêté “quatre minutes après le premier signalement”. D’après le quotidien local Volksfreund, il a commencé son trajet meurtrier à 13 h 47 et traversé plusieurs rues du centre piétonnier de Trèves avant d’être stoppé par les forces de l’ordre. Des témoins oculaires ont vu des passants être fauchés par la voiture folle et beaucoup se sont enfuis dans un mouvement de panique, ajoute le journal allemand.

Le maire de Trèves, Wolfram Leibe, a parlé du “jour le plus noir dans la ville depuis la Seconde Guerre mondiale” et remercié les secours pour leur professionnalisme et leur grande solidarité, y compris ceux provenant de pays voisins. Selon le Volksfreund, le Luxembourg et la France avaient en effet rapidement proposé une assistance médicale.





A lire aussi

Laisser un commentaire