Cameroun: Fonction publique et Réforme administrative – 11 milliards pour améliorer le service


Cette enveloppe budgétaire a été défendue dimanche dernier par le chef de ce département ministériel, Joseph LE, devant la Commission des finances et du budget.

Avec un peu plus de 11,332 milliards de F de budget au titre de l’exercice 2021, le Minfopra compte appliquer une politique de proximité pour le bien-être des populations. Ceci, à travers la mise en place d’une fonction publique locale. Les objectifs assignés à ce département ministériel sont la poursuite de la mise en œuvre des actions consignées dans trois programmes. Le premier programme est relatif à l’amélioration de la gestion des ressources humaines. Il est question, de l’avis du ministre Joseph LE de mettre un accent particulier sur : la fusion de la cartographie des postes de travail de l’administration publique camerounaise à travers l’opération d’assainissement en vue ; la tenue des sessions du Conseil permanent de discipline ; l’organisation des recrutements dans la Fonction publique ; la programmation des besoins en ressources humaines de l’Etat et le redéploiement des personnels en sureffectif.

Pour ce qui est du programme dédié à l’approfondissement de la réforme administrative, il s’agira pour le Minfopra de poursuivre l’appropriation de la procédure de décentralisation du recrutement des agents publics, à travers les sessions de renforcement des capacités du personnel et les campagnes d’information du public et des usagers ; la réalisation des études et audits organisationnels. Par ailleurs, le programme se rapportant à la gouvernance et l’appui institutionnel, les crédits budgétaires alloués serviront à l’achèvement des travaux de construction ou d’équipement des bâtiments dans les services déconcentrés (Littoral et Nord) ; la poursuite de la mise en œuvre d’un système de classement et de numérisation des archives du Minfopra.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire