Cameroun: LFC Awards – Des icônes à l’honneur


Gérard Essomba et Dikongue Pipa figuraient parmi les récipiendaires de ces distinctions remises le 28 novembre dernier à Douala.

Les Cascades Saint David de Douala brillaient de mille feux le 28 novembre dernier. Non pas pour leurs jeux de lumière spectaculaires, mais plutôt grâce à la présence de nombreuses étoiles du cinéma camerounais. Elles sont venues célébrer leurs pairs à l’occasion de la troisième édition des LFC Awards (entendez Le film camerounais Awards), cérémonie de récompenses dédiée aux professionnels du 7e art local organisée par le webzine, Le film camerounais, de la réalisatrice Françoise Ellong. Ce rendez-vous annuel a réuni du beau monde autour des vedettes du cinéma, le temps d’une soirée de gala.

Ces talents célébrés samedi dernier à Douala sont constitués d’acteurs de renom, de réalisateurs, de producteurs, de distributeurs et de techniciens de cinéma à l’instar du chef électro-machiniste, Barry Amayen, qui s’est vu décerner le premier prix de sa carrière entamée il y a 25 ans. Autres récipiendaires et pas des moindres, le seul Camerounais à avoir remporté la distinction suprême du Fespaco, Jean-Pierre Dikongue Pipa ; la figure de proue du cinéma et du théâtre africains, Gérard Essomba Mani ; l’acteur, réalisateur et producteur Ebénézer Kepombia dit Mitoumba. Sans oublier trois grands noms du cinéma dans la partie anglophone du pays. A savoir l’actrice, productrice et distributrice, Brenda Elung Shey ; les acteurs Peter Suh-Nfor Tangyie et Elizabeth Ngongang. Tous des noms qui font briller le drapeau du Cameroun dans l’univers du 7e art.

Sept Lions indomptables du cinéma camerounais ont donc été primés au cours de cet évènement coprésenté par Miss Cameroun 2013, Valérie Ayena, et l’humoriste Basseek Fils. Contrairement à sa traditionnelle formule récompensant les longs et courts métrages de fiction et les documentaires ainsi que les acteurs, après appréciation du jury et vote du public, le comité d’organisation a opté pour un autre look, du fait du Covid-19. « LFC Awards le gala, c’est quelque chose que je voulais faire dans quelques années et puis le Covid-19 est venu et il a tout chamboulé. J’ai décidé de faire une édition spéciale cette année où nous allons passer toute une soirée à célébrer nos icônes, des personnes grâce auxquelles, moi en tant que jeune, j’ai pu faire du cinéma. Nous devons savoir que si nous sommes là aujourd’hui, c’est parce que des aînés ont été là avant nous. Nous rendons donc hommage aux personnes qui ont écrit les lettres de noblesse de notre cinéma », a déclaré Françoise Ellong, promotrice des LFC Awards.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire