Au Yémen, les houthistes à deux doigts de la victoire



L’Arabie Saoudite serait prête à reconnaître le pouvoir de ce mouvement qu’elle avait pourtant combattu. Pour elle, les houthistes restent préférables aux Frères musulmans, estime le site yéménite Sanaa Center.

La guerre au Yémen comporte un facteur identitaire que trop souvent on n’a pas voulu voir. Il oppose en effet les deux grands ensembles démographiques du pays : d’un côté les tribus zaydites des hauts plateaux du Nord, de l’autre les populations agricoles chaféites du Sud. Les premiers dominent le pays depuis des siècles, tandis que les seconds ont toujours servi de réserve fiscale aux seigneurs du Nord.

Dans le Nord, ce pouvoir tribal et zaydite s’incarne aujourd’hui dans les houthistes. Ils forment un groupe armé relativement récent et s’inscrivent dans le climat régional du Moyen-Orient en adoptant un discours très empreint de chiisme. Mais, en réalité, ils ne sont qu’une nouvelle émanation de l’ancienne identité nord-yéménite. C’est pour cela qu’ils ont réussi à s’emparer en un temps record de la capitale, Sanaa, et de la majeure partie du pays.

Ils expriment ouvertement le caractère confessionnel de leur pouvoir et entretiennent le clivage confessionnel en mettant des banderoles avec des slogans

[…]

Abdulghani Al-Iryani

Lire l’article original

Source

Fondé en 2014, le Sanaa Center est une plateforme unique en son genre. C’est le seul site spécialisé ès affaires yéménites, tenu par des Yéménites, qui propose des articles d’un niveau aussi exigeant sur les aspects politiques, économiques et

[…]

Lire la suite





A lire aussi

Laisser un commentaire