Cameroun: Eau et énergie – Cap sur la finalisation des projets


Avec une allocation de 228,482 milliards de F, le département ministériel compte renforcer l’approvisionnement en eau et en énergie pour satisfaire la demande nationale.

Améliorer l’offre et l’accès à l’énergie et à l’eau potable à tous. Tel est l’objectif que s’assigne le ministère de l’Eau et de l’Energie (Minee) pour l’année 2021. La feuille de route visant à matérialiser cette vision va s’exécuter suivant quatre principaux programmes. A savoir, le programme offre d’énergie, l’accès à l’énergie, l’accès à l’eau potable et à l’assainissement liquide ainsi que la gouvernance et l’appui institutionnel. Devant la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée nationale mardi dernier, le ministre Gaston Eloundou Essomba a souhaité bénéficier d’une enveloppe de 228,482 milliards de F pour le compte du prochain exercice budgétaire. Une enveloppe dont 221 milliards de F, vont être destinés à l’investissement public et un peu plus de 5 milliards de F au fonctionnement.

De manière concrète, les ressources du programme « offre d’énergie » sont reparties entre les activités contribuant à l’augmentation de la production d’énergie électrique et à la sécurisation du réseau de transport. « Un accent a été mis sur la finalisation des projets de transport notamment la construction des lignes Yaoundé-Abong-Mbang-Bafoussam en 225 KV », a expliqué le Minee. Les ressources destinées à l’accès à l’eau potable et à l’assainissement liquide sont essentiellement consacrées aux activités du projet d’approvisionnement en eau potable de Yaoundé et de ses environs à partir du fleuve Sanaga. D’après Gaston Eloundou Essomba, la construction d’adductions d’eau potable et de forages à travers le pays constitue également un axe essentiel de la feuille de route 2021.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire