Algérie : La porte grandement ouverte chez les Fennecs pour Haris Belkebla


C’est l’affaire qui a secoué le groupe des Fennecs avant la CAN 2019. Haris Belkebla a été évincé de l’effectif après avoir montré son postérieur sur un réseau social. Malgré “cette bêtise”, le joueur de Brest n’est pas mis dans la liste noire en Algérie par Djamel Belmadi.

« Le coach Belmadi a été très important. C’est comme un grand frère pour nous. Il me dit les choses clairement et que j’ai fait une bêtise mais dans sa tête il ne m’a jamais blacklisté. Dans une interview, il dit : « Si j’arrive à faire mes preuves et que je suis performant dans le futur la porte n’est pas fermée. ça m’a encouragé. À ce moment-là, je savais qu’il n’y a que le terrain qui parle. Si je refais mes preuves et que je suis sérieux et que je donne tout comme je l’ai toujours fait il n’y a pas de raison pour que ça ne marche pas », a-t-il déclaré à la page Vista sur Instagram.

Indéboulonnable à Brest avec 13 matchs en 13 journées de Ligue 1 cette saison, Haris Belkebla est probablement sur la bonne voie pour s’installer définitivement chez les Fennecs.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire