Cameroun: Elections Régionales 2020 – Cabral Libii annonce l’échec de son parti


Cabral Libii a reconnu l’échec de son parti aux élections régionales dimanche. Le président du parti camerounais pour la Réconciliation nationale (PCRN) indique par ailleurs qu’il ne contestera pas les resultats du scrutin.

Le parti de Cabral Libii perd les élections dans son fief du Nyong et Kelle dans la région du Centre malgré les 128 conseillers municipaux qui lui ont permis de remporter 5 communes récemment. La défaite du PCRN profite à l’union des populations du Cameroun (UPC) qui a recruté 20 conseillers au sein du parti de Cabral Libii.

Le PCRN se félicite toutefois d’avoir gagné la confiance de 23 conseillers municipaux des partis politiques concurrents dans une circonscription acquise au RDPC.

Le point des élections Régionales après dépouillement, concernant le PCRN

Dans la MEFOU et AFAMBA au Centre, parti avec 0 conseiller municipal, le PCRN s’en sort avec 17 suffrages (REMARQUABLE PROGRESSION).

Dans le MBERE à l’Adamaoua, parti avec 4 conseillers municipaux, le PCRN s’en sort avec 6 suffrages (Progression).

Dans le Wouri au Littoral, parti avec 18 conseillers municipaux, le PCRN s’en sort avec 22 suffrages (Progression).

Dans le NKAM au Littoral, parti avec 25 conseillers municipaux, le PCRN s’en sort avec 25 suffrages (statut quo).

Dans la Sanaga Maritime au Littoral, parti avec 29 conseillers municipaux, le PCRN s’en sort avec 29 suffrages (statut quo).

Dans le NOUN à l’Ouest, parti avec 0 conseiller municipal, le PCRN s’en sort avec 0 suffrage (statut quo).

Dans le Nyong et Kelle au Centre, parti avec 128 conseillers municipaux, le PCRN s’en sort avec 97 suffrages (régression). Ce qui veut dire que le PCRN a perdu la confiance de 31 conseillers municipaux. Faut aussi rappeler que c’est dans ce Département que le PCRN avait en théorie des chances de victoire avec au départ 3 conseillers de plus que son suivant le RDPC.

Au final, le PCRN gagne la confiance de 23 conseillers municipaux des partis politiques concurrents (dont 17 avec certitude du RDPC dans la MEFOU et AFAMBA ou il n’y avait en compétition que le PCRN et le RDPC), et concède (si vite!) la confiance de 31 de ses conseillers aux partis concurrents (puisqu’il y avait 4 en course: PCRN, RDPC, UPC, PURS).Le PCRN ne figurera donc dans aucun Conseil Régional.Le PCRN n’introduira par ailleurs aucun recours. Bravo aux camarades qui y ont participé. L’avenir avec vous, est prometteur.Le PCRN félicite les vainqueurs. L’expérience a été engrangée sans conteste. Puisse ces élections régionales, constituer un véritable début de solution à la crise qui secoue deux Régions camerounaises, au travers du Statut Spécial qu’elles engendreront.Nous irons de victoires en victoires.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire