Cameroun: Approvisionnement en eau potable – Les infrastructures au peigne fin


Les responsables des services centraux et extérieurs de la Camwater ont planché sur la question récemment à Douala.

La 3e conférence des services centraux et extérieurs de la Cameroon Water Utilities Corporation (Camwater) sous le thème « Approvisionnement en eau potable : revue des infrastructures du CHAN 2021 et de la Can 2022 », s’est tenue récemment à Douala. Le directeur général de la Camwater, Gervais Bolenga, et ses collaborateurs, ont évalué le niveau d’approvisionnement en eau potable des sites qui vont abriter le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2021 et la Coupe d’Afrique des Nations (Can) 2022. Il s’agit d’infrastructures sportives (stades et stades d’entraînement), hospitalières, hôtelières, les sites de loisirs, le village des sportifs et les fans-zones.

Pour Bienvenu Eyafa, délégué régional Yaoundé agglomération, les responsables des services centraux et déconcentrés ont été conviés afin que chacun puisse faire un point sur sa zone et pallier les manquements qui pourraient survenir avant, pendant et après ces compétitions. Pour ce qui est de Yaoundé, tous les sites sont alimentés en eau potable, même s’il est possible de « rencontrer quelques désagréments de dernière minute, d’où cette rencontre importante ».

Le délégué régional de la Camwater pour le Sud-Ouest, Ebot David Oballe, a quant à lui précisé que sa région est prête depuis la Coupe d’Afrique des Nations féminine 2016. « Le réseau de distribution d’eau est opérationnel depuis cet événement dans le Sud-Ouest », a-t-il ajouté.

Le Dg de la Camwater a demandé d’accélérer la mise en œuvre du chronogramme de réalisation des branchements en instance, de raccourcir les délais de mise en œuvre sans exigence d’autres frais supplémentaires.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire