Afrique: Actualité sur la position du Fonds mondial sur le financement de la santé au Cameroun, la situation Covid-19 et les appels à projets de l’Initiative


Le Cameroun perd 10 millions d’euros pour ne pas avoir respecté les engagements de cofinancement

Dans une lettre datée du 9 octobre 2020, le Fonds mondial a informé le gouvernement camerounais de sa décision de désengager 9 867 484,80 euros de l’allocation du Cameroun pour la période 2017-2019. Selon cette lettre, le Fonds mondial a pris cette décision après que des investissements vérifiés et projetés montrent que le Cameroun ne respectera pas entièrement ses engagements de cofinancement pour la période 2018-2020. Le Cameroun avait engagé 73 344 618 euros pour les trois maladies et a jusqu’à présent respecté 40 % de cet engagement. Le pays prévoit de dépenser 25 millions d’euros supplémentaires d’ici le 31 décembre 2020, ce qui portera le taux de conformité global à 70 %. Toutefois, le Cameroun devait respecter intégralement son engagement de cofinancement pour avoir accès à la totalité du montant alloué pour la période 2017-2019.

Le Fonds mondial réduira le financement à quatre subventions : la subvention VIH de l’État CMR-H-MOH (1,6 million d’euros), la subvention VIH non étatique CMR-H-CMF (687 400 euros), la subvention tuberculose de l’État CMR-T-MOH (10 496 euros) et la subvention paludisme de l’État CMR-M-MOH (7,6 millions d’euros). La lettre réitère également que le Cameroun n’aura accès à 50 millions d’euros de l’allocation 2020-2022 (250 millions d’euros) que s’il respecte les engagements de la période 2021-2023.

Source : Lettre du Fonds mondial à l’Honorable Ministre Malachie Manaouda du 9 octobre 2020, Référence : GMD/AME/CA/CF/BC/YN/AA/20/103 (La lettre est conservée dans les archives de l’auteur)

Le Fonds mondial fait le point sur la COVID-19

Global Fund’s COVID-19 Situation Report 27 October 2020

Le Secrétariat du Fonds mondial a continué à fournir des mises à jour sur les fonds mis à disposition pour soutenir la réponse à la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19). Il a jusqu’à présent approuvé le décaissement de 811 millions de dollars à 107 pays et 13 programmes multinationaux. Ce rapport de situation a également détaillé les effets de COVID-19 sur la réponse au paludisme. COVID-19 a retardé les campagnes de distribution de moustiquaires, a affecté la gestion des cas de paludisme et a augmenté le risque de rupture de stock des médicaments antipaludiques essentiels dans certains pays. Parmi les programmes soutenus par le Fonds mondial pendant la pandémie figurent la distribution de porte-à-porte de moustiquaires imprégnées d’insecticide longue durée, l’achat d’équipements de protection individuelle (EPI) pour les agents de santé communautaires, ainsi que l’utilisation accrue des technologies numériques. Le rapport a également souligné la manière dont la campagne de chimio prévention du paludisme saisonnier a touché des millions de personnes au Burkina Faso.

Le rapport peut être consulté sur le site web du Fonds mondial.

L’Initiative publie trois nouveaux appels à projets dont la date limite de soumission est fixée au 25 janvier 2021

L’Initiative a publié le 8 décembre les termes de référence de 3 nouveaux appels à projets.

Un appel consacré à l’accès à des soins de qualité pour les populations vulnérables

Un appel consacré au renforcement des systèmes pour la santé à tous les échelons

Un appel consacré à des projets de recherche opérationnelle pour la lutte contre la tuberculose : répondre aux besoins des populations vulnérables et les impliquer dans la réponse »

Les appels à projets sont également disponibles en anglais.

Le schéma suivant rappelle le processus qui débute le 8 décembre et se clôturera en octobre 2021 avec la sélection définitive des projets retenus.

En 2020, l’Initiative a choisi 17 projets financés sur ses trois canaux d’engagement, dont la liste peut être téléchargée sur le site du dispositif.

Pour être tenus informés des activités de l’Initiative, vous pouvez vous inscrire à la lettre d’information sur le site internet de l’Initiative.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire