Cameroun: Eternels ministres en fonction à Yaoundé.


Depuis 1962, Paul Biya est au service de l’Etat. A Yaoundé on jure qu’il n’est pas entamé par l’usure du temps et des intempéries du pouvoir. Déjà, des ministres et hauts commis de l’Etat emboitent son pas.

Le journal Le quotidien, paraissant à Yaoundé est allé fouiller dans les poubelles de l’administration pour révéler que du 08 Décembre 2004-08 Décembre 2020, ils ont passé «16 ans au même poste dans le gouvernement». Ils sont quatre, ces ministres qui, depuis le 08 décembre 2004 occupent chacun le même poste au sein de l’appareil gouvernemental. Il s’agit respectivement du ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur Jacques Fame Ndongo, du Ministre de l’Environnement, de la protection de la nature et du développement durable, Hele Pierre, du Ministre du Commerce Luc Bienvenu Magloire Mbarga Atangana et du Ministre de la Recherche Scientifique et de l’innovation Madeleine Tchuente. Les quatre ont comme Chef trois Premiers ministres à savoir Chief Inoni Ephraïm de 2004 à 2009, Yang Philémon 2009 et Chief Dion Ngute depuis le 04 janvier 2020…

Un autre qui est sur le chemin de la longévité : «Ferdinand Ngoh Ngoh». Déjà, il totalise 9 lunes. C’est Le journal Réalités Plus qui fait le décompte. 9 ans sans sommeil au service de la République, 9 ans de loyauté et de fidélité à Paul Biya, 9 ans d’efficacité et de discrétion, 9 ans de générosité, 9 ans à recevoir les coups et les tomates pourries pour rien.

Un autre ministre qui veut consolider sa place au sein de l’appareil gouvernemental multiplie des actions sur le terrain. Notamment avec l’implantation du RDPC, le parti au pouvoir dont il est (un fervent militant. Au sujet des Régionales 2020 dans la Sanaga Maritime le journal le Pelican titre «Ngalle Bibehe déstabilise».

Ils sont nombreux ces fils du département de la Sanaga-Maritime qui, bien que n’ayant pas officiellement pris, leurs cartes de membres des partis de l’opposition, ont battu campagne pour l’échec du Rdpc dans cette partie du Cameroun. C’était sans compter avec l’expérience et la maturité politique du Ministre Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe. Dans sa posture de responsable départementale de la campagne du Rdpc…Votants Rdpc attendus :236, 228 ont accordé leurs voix au parti que dirige Paul Biya et 8 étaient absents. Pourcentage interne au sein du Rdpc 97% pour un pourcentage général de 87%.

Au sujet des Chefferies traditionnelles, le quotidien La Nouvelle Expression dénonce «L’éternel complot de l’administration». L’opération que certaines élites compradors à la solde de l’administration viennent de réaliser à l’Ouest, et même ailleurs, n’est pas une simple manipulation.

C’est une stratégie bien pensée depuis l’époque coloniale pour éviter toute émancipation de l’autorité traditionnelle au Cameroun, perçue par l’ancienne puissance coloniale comme une menace pour le pouvoir en place.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire