Cameroun: Gestion des catastrophes à Maroua – L’hôpital régional outillé


Face à la récurrence des accidents de la nature dans la région, le personnel de cette institution sanitaire reçoit des formations à la carte.

Les attentats kamikazes, les accidents de circulation, les brûlures corporelles, les épidémies et les endémies sont, entre autres, les sinistres régulièrement enregistrés dans la région de l’Extrême-Nord. Dans bon nombre de cas, les patients passent de vie à trépas, tout simplement parce qu’ils n’ont pas bénéficié des soins appropriés en temps opportun. C’est pour réduire à la plus simple expression les cas de décès en milieu hospitalier que le Dr Gérard Fetse Tama, directeur de l’hôpital régional de Maroua, a entamé de guérir le mal par la racine en initiant des formations pour son personnel.

Depuis le 28 novembre dernier, il organise une démonstration grandeur nature des mécanismes de prise en charge des victimes de catastrophes. C’était à l’esplanade de l’hôpital régional de Maroua. Beaucoup de cas de figures de sinistres ont été présentés et à chaque cas, on a observé la diligence avec laquelle le personnel s’est mobilisé afin d’apporter le secours aux patients.

Cette mise en scène a été précédée dans les premières heures de la journée par une séance d’explication théorique déroulée à l’hôtel de ville de Maroua sis au quartier Pitoaré. Cette séance était présidée par Dr Apollinaire Bémé, orthopédiste. C’était en présence des responsables du corps des sapeurs-pompiers, des responsables de Médecins sans frontières (MSF) et bien d’autres responsables en charge de la santé publique dans la région. Le public qui a positivement répondu à cet appel du directeur de l’hôpital régional de Maroua s’est dit satisfait par cette autre innovation apportée par le top management de cette formation hospitalière. On apprendra des responsables de l’hôpital régional de Maroua que ces séances pratiques vont se répéter à l’avenir, question de permettre au personnel de santé d’être toujours apte à sauver des vies lors de la survenue des catastrophes.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire