Bras de fer avec Alpha Condé : Cellou, Sano et cie jouent leur « va-tout »… | Africa Guinee


CONAKRY-Dans leur combat contre le troisième mandat, les opposants guinéens jouent leur « va-tout » ce 15 mardi décembre 2020, jour de l’investiture d’Alpha Condé réélu pour un nouveau mandat de six ans à la tête de l’Etat guinéen.

Les uns (UFDG-ANAD) qui revendiquent leur victoire à l’élection présidentielle d’octobre dernier, exigent le respect de la « vérité des urnes », la libération des détenus politiques, les autres (FNDC et Cie) protestent contre le « baptême du coup d’Etat Constitutionnel » et la « confiscation du pouvoir ». Comment se préparent ces manifestations sur le terrain ?

L’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) et son allié l’Alliance Nationale pour l’Alternance Démocratique (ANAD), s’activent sur le terrain alors que leurs derniers appels à manifester ont été timidement suivis.  

Le couple UFDG-ANAD tient des assemblées générales au niveau local (les fédérations, sections de base) pour sensibiliser ses partisans afin de répondre massivement aux manifestations projetées le 14 et 15 décembre.  

De l’autre côté le FNDC et ses alliés remobilisent leurs troupes. La commission d’organisation a donné des consignes strictes. Elle invite « les citoyens pro-démocratie qui habitent dans les quartiers traversés par l’autoroute FIDEL CASTRO à exprimer dans la journée du 15 décembre, par tous les moyens conventionnels et de toutes les manières, leur indignation et leur désaccord sur la confiscation du pouvoir, à travers les armes, par le dictateur Alpha Condé ».

Ces appels à manifester seront-ils différents des précédents ? L’avenir nous le dira, mais il faut dire d’emblée que l’opposition joue son « va-tout » dans son combat contre le troisième mandat d’Alpha Condé. Pendant ce temps, le parti au pouvoir, le gouvernement s’activent dans les préparatifs de la cérémonie d’investiture qui aura lieu au Palais Mohamed V devant de nombreux chefs d’Etat et représentants de gouvernements.

A suivre…

Africaguinee.com



africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire