Cameroun: Coopération Feicom-GIZ – Synergie contre les changements climatiques


La convention dite des maires pour l’Afrique subsaharienne signée hier à Yaoundé entre les deux entités a pour but de réduire l’impact du phénomène sur les communes.

Le Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (Feicom), a signé hier à son siège à Yaoundé, une convention de partenariat avec le GIZ, agence de coopération technique allemande. Intitulée convention des maires pour l’Afrique subsaharienne (Comssa), elle a pour but de réduire l’impact des changements climatiques sur les CTD. Les signataires de cette convention étaient le directeur général du Feicom, Philippe Camille Akoa et Christine Schuster, représentante du directeur de l’organisme de coopération technique allemande(GIZ).

A travers la signature du Comssa, les deux parties conviennent de renforcer les capacités des magistrats municipaux, du personnel communal et du Feicom, sur les questions en lien avec les changements climatiques ; d’identifier des projets portant sur la réalisation des mini-réseaux électriques, d’éclairage public, de gestion intégrée des déchets, et d’accès à l’eau potable. Bien plus, les termes de la convention prévoient également la mobilisation des financements pour la réalisation des projets locaux, l’accompagnement des CTD et du Feicom dans l’accès à la finance climatique pour les collectivités locales.

Il est également prévu l’organisation conjointe d’un « forum sur l’énergie et la finance climatique pour les collectivités locales », tout comme la mise en œuvre d’une plateforme d’échanges sur les bonnes pratiques internationales en matière de lutte contre les changements climatiques. Intervenant au cours de cette céré- monie, le directeur général du Feicom a souligné que la convention va permettre de « former les maires sur toutes les questions liées aux changements climatiques, parce que c’est une urgence aujourd’hui. Cela permettra d’avoir un développement durable », a-t-il déclaré. Plusieurs pays africains mettent déjà en œuvre cette convention. Il s’agit, entre autres, du Burkina Faso, de l’Ouganda, le Kenya, le Mali, etc



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire