Assemblée Nationale: saluant la déchéance de Mabunda, l’UDPS Patricia Nseya compatit par solidarité féminine et appelle la femme à l’excellence


Dans une interview impromptue accordée à la presse à Kinshasa, dont ACTUALITE.CD après la déchéance de Jeanine Mabunda, Présidente de l’Assemblée nationale,  l’élue de l’UDPS, Patricia Nseya, ne s’est pas empêchée d’exprimer sa compassion en tant que femme à l’égard de Mabunda.

« En tant que femme, je regrette parce que nous étions dans un combat de la représentativité de la femme dans les organes de prise de décision », a-t-elle affirmé, tout en saluant la déchéance de Mabunda « pour donner la chance à d’autres femmes ».

La Députée du parti présidentiel, Patricia Nseya, souligne que Jeanine Mabunda était « une femme engagée surtout pour le combat de la femme. 

« Je me rappelle que toutes les fois que les femmes prenaient parole, elle accordait plus de minutes quand même. Mais en tout cas, il était temps qu’elle parte afin d’ouvrir l’opportunité à d’autres femmes », table Nseya. 

Jeanine Mabunda a été déchue du perchoir de l’Assemblée nationale à la suite d’une pétition qui a recueilli après vote, 282 voix sur le 484 votant le jeudi 10 décembre. 

« En tant que pétitionnaire, moi je trouve que c’est une bonne chose. C’est un sentiment de joie parce qu’on était critiqué à tous les niveaux peut-être à cause d’elle », souligne Patricia Nseya. 

Du reste, elle appelle les femmes congolaises à privilégier l’excellence dans tous les domaines de la vie nationale, particulièrement dans les domaines politique, économique, social et culturel. 

Germain Lobo



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire