Afrique de l’Ouest: Projet de chemin de fer Conakry-Kankan-Bamako – Des émissaires de la société allemande OBERMEYER à Conakry


Des experts d’une société allemande dénommée « OBERMEYER » intéressée notamment par le projet de Chemin de fer Conakry-Kankan-Bamako sont arrivés à Conakry dans la soirée de ce dimanche 13 décembre 2020. Interrogé à sa descente de l’avion, Christos Nikolaou, chef de la mission a dit que son équipe composée de trois personnalités sont en Guinée pour échanger avec les autorités concernées par ce gigantesque projet.

« Nous sommes intéressés par le projet de chemin de fer Conakry-Kankan-Bamako, le domaine des transports maritimes et aussi le domaine minier. Nous voulons réellement nous engager pour développer certains projets stratégiques pour le pays« , a-t-il indiqué.

En accueillant cette délégation de OBERMEYER, Docteur Mohamed Hady Barry secrétaire général du ministère de la Coopération Internationale et de l’Intégration Africaine, a salué la venue de ces experts.

« Dans un premier temps il y a trois experts qui sont venus. Depuis un certain temps si vous vous souvenez, le Ministère de la Coopération avait déjà informé qu’il était en contact avec des investisseurs. Nous, nous sommes chargés de faire une sorte de passerelle entre les investisseurs dans le cadre de la mobilisation des fonds pour le développement du pays, avec les ministères sectoriels. La société Obermeyer, c’est l’une des plus grandes sociétés compétentes dans le domaine des infrastructures. Et je crois qu’ils sont surtout intéressés ici par le projet de chemin de fer Conakry-Bamako, entre autres« , a expliqué Dr Barry au micro de notre reporter.

OBERMEYER est connue dans le monde entier et est présent dans 15 pays mais il a aussi des filiales dans plusieurs autres pays pour développer des projets. C’est la société la plus performante en Europe dans le domaine de la construction des chemins de fer, des routes, la transformation des déchets et ordures ménagères. Depuis 1958, cette entreprise est en train de se développer à travers le monde.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire