Cameroun: Cinéma – Le film « Enterrés » en promo


Avec « Enterrés », film projeté récemment en première à Canal Olympia à Douala Bessengue, la réalisatrice et scénariste camerounaise Françoise Ellong signe son deuxième long métrage. Une œuvre de fiction de 88 minutes, dont la version originale est en français et sous-titrée en anglais, produite en décembre 2019 au Cameroun.

Un film qui braque les projecteurs sur une institution puissante et généralement très respectée sous nos cieux : l’Eglise. Projecteurs qui éclairent d’un jour nouveau les comportements et attitudes d’adultes vis-à-vis des enfants qu’ils sont censés encadrer, éduquer et former. Et remettent au goût du jour des histoires révélées ici et là, qui auraient pu rester cachées, sans l’engagement et le volontarisme de certains. Et c’est déjà un mérite pour Françoise Ellong de replacer cela dans le cadre camerounais.

« Enterrés » met en scène quatre amis, Ndewa (Anurin Nwunembom), Marie (Lucie Memba Bos), Hassan (Assala Kofane), Agnès (Emy Dany Bassong) et Minyemb (Denis Etouka), la quarantaine sonnée, qui se retrouvent pour faire le bilan de leur séjour dans un orphelinat où règne en maître un religieux nommé « Daddy ». Avec ce film, Françoise Ellong dénonce le silence généralisé entretenu qui donne à certaines autorités religieuses l’impression d’être au-dessus de tout. Des intouchables en somme.

Ce silence a trop duré. « Il faut le dénoncer mais aussi écouter les enfants. Pour ne plus courir le risque de laisser la souffrance enterrer nos espérances, du fait de la présence écrasante du silence », clame la réalisatrice. « Enterrés » est à découvrir dans les salles Canal Olympia de Yaoundé et Douala.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire