Cameroun: Extrême-Nord – Des appuis pour le personnel de santé


200 kits de protection remis le mercredi 9 décembre à Maroua aux districts de santé de Mokolo et de Kaélé.

La région de l’Extrême-Nord compte déjà 733 cas de malades testés positifs au coronavirus. Au nombre de ceux-ci, 596 sont guéris ; 14 malades sont malheureusement passés de vie à trépas. Cette révélation a été faite le mercredi 9 décembre 2020 à Maroua par le gouverneur, président du comité régional de lutte contre cette pandémie. C’était à l’occasion de la cérémonie de remise solennelle des kits de protection contre le Covid-19 par « Impact Malaria », une ONG américaine, en charge de la lutte contre le paludisme. Les dons remis par Fidèle Fouepe Mekontchou, le responsable régional de cette ONG à l’Extrême-Nord étaient constitués de 200 kits de protection composés de cartons de savon en morceaux, des gants de ménage, des seaux poubelles et des seaux à robinets, des raclettes, des balais. A cela, l’ONG a ajouté 200 bicyclettes, 302 tablettes et 18 microscopes.

Ces dons remis solennellement à Midjiyawa Bakari, le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord ont été immédiatement rétrocédés aux chefs des districts de santé de Mokolo et de Kaélé. A ces bénéficiaires, le gouverneur a demandé d’en faire bon usage. Selon les explications du responsable de « Impact Malaria », ces kits de santé doivent permettre au personnel de santé bénéficiaire, de se prémunir contre le Covid-19 et continuer ainsi à s’occuper des malades du paludisme qui continue à faire des ravages dans la région de l’Extrême-Nord. Les statistiques disponibles à la délégation régionale de la Santé publique font état de 36,7% de taux de morbidité à l’Extrême-Nord en 2019 contre une moyenne nationale de 28%. Le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord a saisi cette opportunité pour remercier tous les partenaires au développement qui s’impliquent en vue de la santé des populations de la région qu’il a en charge.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire