Cameroun: Autouroute Yaoundé-Nsimalen – L’échéance du CHAN


C’est la quintessence des instructions données lundi dernier par Célestine Ketcha Courtès en visite sur le chantier.

La ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu) était sur le chantier de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen lundi en fin d’après-midi. Plusieurs jours après sa dernière descente sur le terrain, Célestine Ketcha Courtès est venue apprécier le niveau d’avancement des travaux de l’autoroute et l’aménagement des abords utilisables, nécessaires à l’ouverture de cette voie à la circulation pendant le Championnat d’Afrique des nations (Chan) qui démarre le 16 janvier prochain. Elle s’est surtout assurée que les consignes données au cours de la dernière visite étaient suivies à la lettre et donc que les délais seront respectés.

La première halte de cette descente était au rond-point Nsimalen. Ici, les ingénieurs de la Maetur et de l’entreprise chinoise Cccc s’activent. Il y est prévu l’engazonnement, la plantation d’arbres, la construction de deux monuments représentant un lion, entre autres. Pour l’engazonnement et le pavage qui devront être terminés au 31 décembre, le taux de réalisation est de 40%. Pour ce qui des monuments et autres commodités, le terme des travaux est prévu d’ici mars 2021.

Après les explications des ingénieurs de la Maetur, la ministre va procéder à plusieurs autres arrêts dont un au poste de contrôle de vidéosurveillance encore en chantier. C’est à partir de cette tour que seront coordonnés près de 20 pylônes de vidéosurveillance sur les 70 qui seront construits sur le long de cette route. « Cette autre visite a pour but d’apprécier l’évolution tant des travaux de sécurisation des abords de l’autoroute que l’embellissement des carrefours où passeront nos invités du Chan, mais aussi, nous assurer que l’autoroute peut être ouverte à nos invités comme cela a été prescrit par le chef de l’Etat. Je me réjouis de ce que depuis la dernière visite, les travaux ont évolué », a indiqué Célestine Ketcha Courtès. Autre constat fait par la Minhdu, la mobilisation des riverains à accompagner la réalisation de cette infrastructure en formant des comités d’hygiène et de salubrité pour avoir une infrastructure propre. Du matériel leur a été offert pour mener à bien ces activités.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire