Afrique: Championnats d’Afrique de judo – Quatre Camerounais à l’assaut des J.O.


La compétition continentale ouverte hier à Madagascar est aussi qualificative pour le rendez-vous de Tokyo de l’année prochaine.

Antananarivo, la capitale de la Grande île, Madagascar accueille depuis hier, les championnats d’Afrique seniors dames et messieurs. Le tirage au sort de la compétition a d’ailleurs eu lieu dans l’après-midi au Carlton Hôtel. Le Cameroun y est représenté par quatre athlètes, trois dames et un monsieur. Bernardin Tsala Tsala (-60 kg), Hélène Wezeu Dombeu (-63 kg), Arrey Sophina (-70 kg) et Vanessa Hortense Mballa Atangana (+78 kg) défendront donc dès ce jour les couleurs du pays. En réalité, au-delà des titres de champions d’Afrique, cette compétition permettra aux judokas camerounais de glaner des points nécessaires à une qualification éventuelle aux Jeux olympiques Tokyo 2020 reportés en 2021.

En réalité, au regard de son ranking actuel, Hortense Vanessa Mballa Atangana est qualifiée directement pour le rendez-vous de Tokyo. Toutefois, il sera question pour elle de consolider son classement. Il y a également Hélène Wezeu Dombeu, qui est en ce moment la Camerounaise la mieux classée sur le plan continental. Les points en jeu sur la Grande Ile vont permettre à ces athlètes de progresser dans la course aux Jeux olympiques. Sans oublier Arrey Sophina qui a la possibilité de résorber le gap qui la sépare d’une potentielle qualification. Même cas de figure pour Bernardin Tsala Tsala.

Des quatre sportifs, le seul coq de la bassecour, Bernardin Tsala Tsala sera le premier à monter sur le tatami ce matin au Palais des sports et de la culture. Puis suivront dans l’après-midi, Hélène Wezeu Dombeu et Arrey Sophina du côté d’Ibis Hôtel. Vanessa Hortense Mballa Atangana entrera en compétition le lendemain. Evidemment, ce sera le train-train habituel, la pesée, les qualificatifs et les finales éventuelles. En dehors des athlètes, la délégation du Cameroun comprend également l’entraîneur national senior dames, Dona Ngo Batang et l’arbitre Evoundou Akono. Le tournoi s’achève dimanche prochain. Les trois premiers de chaque catégorie sont qualifiés pour les Masters de Doha, prévu du 11 au 13 janvier 2021. Rien que le fait d’être qualifié, l’athlète glane d’office 200 points.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire