Angola: BNA et INSS signent un accord de partenariat technique et opérationnel


Luanda — La Banque nationale d’Angola (BNA) et l’Institut national de sécurité sociale (INSS) ont signé mercredi, à Luanda, un accord de partenariat technique et opérationnel, dans le but de faciliter le paiement des pensions aux retraités dans plusieurs unités bancaires.

L’accord a été paraphé par le gouverneur de la BNA, José de Lima Massano, et par le secrétaire d’État au Travail et à la Sécurité sociale, Pedro José Filipe.

À l’occasion, l’administrateur de la BNA pour le domaine des systèmes de paiement, Pedro Castro e Silva, a déclaré que l’accord établirait les conditions de fourniture et de disponibilité des moyens de paiement automatique par la BNA à l’INSS, afin de faciliter la déconcentration des versements de pension aux bénéficiaires qui sont sous la responsabilité de l’institut.

Pour lui, ce partenariat permettra à l’INSS de participer au système de paiement en temps réel (SPTR), géré par la BNA, et au système de transfert de crédits, géré par EMIS, assurant ainsi toutes les conditions techniques pour que l’institut puisse effectuer des paiements directement aux retraités.

De cette manière, on s’attend à ce que l’adhésion à l’INSS – en tant que participant direct – aux infrastructures de paiement, contribue à réduire considérablement le nombre de retraités qui, à la fin de chaque mois, affluent vers les agences bancaires, formant des longues queues, a-t-il expliqué.

De son côté, le secrétaire d’État au Travail et à la Sécurité sociale a souligné qu’avec ledit contrat, la BNA a mis le système de paiement de l’Angola à la disposition de l’INSS, avec la création d’un compte bancaire de l’institut, afin de collecter leurs revenus et effectuer le paiement directement aux retraités.

«Ce qui change ici, c’est qu’avant que l’INSS donnait des ordres à la banque commerciale pour payer les pensions et désormais, avec cette intégration avec la BNA, l’institut effectue ces paiements directement. Dans ce contexte, les retraités indiqueront, à partir de janvier, la banque commerciale où ils souhaitent recevoir leurs pensions, un processus qui sera résolu au premier trimestre 2021 », a-t-il ajouté.

La cérémonie a été suivie par la ministre de l’Administration publique, du Travail et de la Sécurité sociale, Teresa Rodrigues Dias, entre autres responsables.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire