Cameroun: Fabrice Ondoa – Talent maudit ?


Licencié mardi dernier par le club belge d’Ostende, le gardien de but camerounais peine toujours à faire décoller sa carrière professionnelle.

A la surprise générale, Fabrice Ondoa a été licencié mardi par son club, le Kv Ostende. La formation a annoncé avoir rompu le contrat qui la lie au portier camerounais. Ce dernier est accusé d’avoir organisé et participé à une « lockdown party » (fête de confinement, ndlr) dans la nuit de samedi à dimanche dernier. Un comportement irresponsable aux yeux des dirigeants du club soucieux d’éviter toute infection au Covid-19 dans leur effectif. Sur sa page officielle, Fabrice Ondoa conteste la lecture des faits d’Ostende, tout en fustigeant la démarche de son désormais ex-employeur. Celui-ci n’ayant pas daigné lui donner l’opportunité d’apporter des éléments de défense.

Au-delà des procédures futures relatives à la séparation entre les deux parties, force est de s’interroger sur la prochaine orientation de la carrière de Fabrice Ondoa. Âgé de 24 ans, le portier vivait jusque-là une saison blanche en Jupeiler Pro League. En 16 matchs possibles, il n’a pas disputé la moindre minute de jeu et son nom a seulement figuré à deux reprises sur la feuille de match. Arrivé en juillet 2018 à Ostende qui avait comme directeur sportif Hugo Broos, le sélectionneur du Cameroun lors de la CAN 2017, l’ancien joueur du Fc Séville a disputé au total 30 matchs avec le KVO.

Hugo Broos expliquait l’an dernier la carence en temps de jeu de son ancien poulain. « Fabrice n’a pas joué parce qu’il était trop sûr de jouer. Son comportement n’était pas assez professionnel pour prétendre jouer. Il pensait que parce que j’étais directeur sportif, il serait sûr de jouer », indiquait le technicien belge. Une attitude curieuse, lorsque l’on connaît les performances faméliques du joueur dans ses précédents clubs que sont les réserves du Fc Barcelone et du Fc Séville.

Dernier rempart décisif et instinctif, Fabrice Ondoa est pourtant tributaire d’une formation dans des académies réputées. On peut citer de façon ramassée Fundesport au Cameroun et surtout la célèbre Masia du Fc Barcelone. Même en sélection, l’ancien sociétaire d’As Valence a perdu sa place de titulaire. Arrivé dans la cage des Lions indomptables en septembre 2014, « Saint Fabrice » a été éblouissant lors du sacre continental de 2017 au Gabon. Depuis mai 2018, il n’a disputé qu’un seul match avec le Cameroun. C’était le 9 octobre dernier, lors du nul vierge contre le Japon. Du coup, son limogeage de mardi dernier vient jeter davantage de nuances sombres dans le ciel déjà pas clair d’une carrière professionnelle stagnante. À quelques jours du prochain mercato d’hiver, il est plus qu’urgent que Fabrice Ondoa trouve gants à ses mains.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire