Afrique: Mobilité – Le trafic de données mobiles en Afrique subsaharienne va augmenter de 6,5 fois d’ici 2026, selon le rapport d’Ericsson


L’édition de novembre 2020 du rapport sur la mobilité d’Ericsson (Nasdaq: eric) révèle que le trafic de données mobiles en Afrique subsaharienne devrait augmenter de près de 6,5 fois par rapport aux chiffres actuels. Le trafic total passant de 0,87eb par mois en 2020 à 5,6eb d’ici à 2026. Parallèlement, le trafic moyen par smartphone devrait atteindre 8,9 Go au cours de la période de prévision.

Selon le même rapport, alors que la demande de capacité et de couverture des réseaux cellulaires continue d’augmenter, les fournisseurs de services devraient continuer d’investir dans leurs réseaux pour répondre à cette adoption et répondre aux besoins en constante évolution des consommateurs.

En Afrique subsaharienne, les abonnements mobiles continueront de croître au cours de la période de prévision, car la pénétration du mobile aujourd’hui, à 84%, est inférieure à la moyenne mondiale, explique le rapport. Qui estime que le lte (Long Term Evolution) représentera environ 15% des abonnements d’ici la fin de 2020.

Le rapport sur la mobilité réitère l’importance de libérer plus de spectre en Afrique pour étendre la couverture, améliorer la qualité du réseau et encourager l’adoption du mobile.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire