Angola: La production de pétrole du pays atteint 1,3 million en 2021


Luanda — La part de la production pétrolière de l’Angola passera de 1, 249 million de barils de pétrole par jour à 1,267 million de barils en janvier 2021, pouvant atteindre 1,319 million de barils par jour à la fin de l’année.

Cette information a été révélée vendredi par le secrétaire d’Etat au Pétrole, José Alexandre Barroso, considérant que cet ajustement ne mettait pas en péril le volume de production enregistré dans le Budget de l’État 2021, soit 1,220 million de barils, en baisse d’environ 47 mille barils par jour.

S’exprimant à l’ouverture du Conseil consultatif du Ministère des ressources minérales et du Pétrole et du gaz, représentant le titulaire du portefeuille, Diamantino Azevedo, il a expliqué que les données faisaient partie du quota de production de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) pour l’Angola.

Selon le responsable, les données présentées confirment clairement que les niveaux de production en Angola ne sont pas conditionnés par le volume de production fixé par l’OPEP, mais par le déclin naturel des champs, la suspension des activités de forage en 2020, suite à la pandémie de covid-19 et le manque d’investissements dans l’exploration en général.

D’autre part, il fait savoir que le ministère des Ressources minérales, du Pétrole et du Gaz participait aux activités de l’OPEP avec l’objectif principal de partager l’effort de stabilisation du marché mondial du pétrole.

En raison de l’émergence de la pandémie de covid-19 en 2020, a-t-il poursuivi, il y a eu une chute drastique de la demande de pétrole sur le marché et, par conséquent, une baisse des prix à un niveau beaucoup plus bas par rapport aux années précédentes.

Il a fait savoir que pour inverser la tendance à la baisse des prix, l’OPEP s’est réunie avec les pays producteurs non membres le 12 avril 2020 et a décidé de réduire la production quotidienne moyenne de 9,7 millions de barils jusqu’en décembre 2020.

José Alexandre Barroso a déclaré que compte tenu des perspectives de croissance de l’économie mondiale et de l’augmentation de la demande en 2021, année au cours de laquelle l’Angola assumera la présidence tournante de l’organisation, l’OPEP a réaffirmé le remplacement progressif, en 2021, de deux millions de barils de pétrole par jour, avec des augmentations mensuelles ne dépassant pas 500 000 barils de pétrole par jour, à partir de janvier.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire