Algérie: 29 nouveaux éléments inscrits au patrimoine immatériel de l’humanité


Alger — Le Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco a inscrit 29 éléments sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, lors de la session de cette année, ouverte lundi et qui se tient en ligne jusqu’au 19 décembre, annonce l’agence onusienne sur son site Internet.

Lors de cette 15ème session « Les savoirs, savoir-faire et pratiques liés à la production et à la consommation du couscous » ont été inscrits à la liste représentative du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité au nom de l’Algérie, de la Mauritanie, de la Tunisie et du Maroc.

La Tunisie a également inscrit « La pêche à la charfiya aux îles Kerkennah » sur cette liste alors que « l’art de la miniature » a été classé par l’Azerbaïdjan et l’Iran.

Le continent africain compte, en plus du couscous et de La pêche à la charfiya, le classement de la « danse budima » au nom de la Zambie et de « l’art de fabriquer et de jouer la mbira/sanza, lamellophone traditionnel » au Malawi et au Zimbabwe.

Les techniques et les connaissances traditionnels liés à la conservation et à la transmission de l’architecture en bois au Japon, la culture des hawkers à Singapour (pratique culinaire), la cérémonie Ong Chun: les rituels et les pratiques associées pour entretenir le lien durable entre l’homme et l’océan (Chine et Malaisie), ou encore le jeu traditionnel Togyzqumalaq (Kazakhstan, Kirghizistan et Turquie) figurent également sur cette liste.

La Liste représentative du patrimoine culturel immatériel comprend actuellement 492 éléments.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire