Algérie: Algeria Start up Challenge – 12 projets innovants primés parmi 43 finalistes


Alger — Douze projets innovants réalisés par des start-up ont été primés samedi à Alger lors de la finale de la deuxième édition du programme « Algeria Start Up Challenge ».

C’est au cours d’une cérémonie de clôture, qui a vu la présence du ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Start-up et de l’économie de la connaissance, Yacine El Mahdi Oualid, et de la ministre de la Culture, Malika Bendouda, que les noms des 12 projets gagnants ont été dévoilés.

Concernant la thématique « Economie collaborative », l’application mobile « Tahfifa », permettant d’obtenir les services d’un coiffeur professionnel à tout moment et n’importe où, a eu le premier prix tandis que le deuxième prix il a été attribué au projet « Maykiha », une plateforme reliant les porteurs d’idées et les investisseurs en de brèves étapes.

S’agissant de la thématique « Télémédecine et traitement des dossiers patients », le projet « Dentadiag », une solution télé médicale permettant de diagnostiquer des maladies, a eu la faveur du jury.

Dans la thématique « Economie circulaire et entreprenariat social », c’est le projet « Smart Air Manage » qui l’a emporté, offrant des produits smart destinés à la protection contre les gazes toxiques en purifiant l’air.

Le deuxième projet lauréat est « Revadex », une plateforme visant à faciliter les échanges de divers types de déchets recyclables entre les générateurs de déchets et les entités de recyclage.

Concernant la thématique dédiée à « l’Amélioration des prestations de services publics », le projet « Top Academy », une plateforme éducative interactive a obtenu le premier prix. Cette plateforme permet aux élèves du cycle moyen et secondaire de mieux organiser leurs révisions.

Le deuxième prix de cette catégorie est revenu au projet « Trainership », mettant en relation les entreprises en recherche de stagiaires étudiants avec les établissements de l’Enseignement supérieur ou de la Formation professionnelle.

Enfin, la thématique « Tourisme » a vu le projet « Nass » finir premier. Il s’agit d’une application mobile dédiée aux professionnels de l’hôtellerie.

La plateforme « Takalidi » de e-commerce destinée aux artisans afin qu’ils puissent commercialiser leurs produits traditionnels, a obtenu, quant à elle le deuxième prix de cette catégorie.

Intervenant à l’occasion, le ministre délégué chargé des Start-up et de l’économie de la connaissance a affirmé que « ce type de concours trouve sa nécessité dans le fait que l’économie nationale s’oriente vers un nouveau modèle économique, basé sur l’économie de la connaissance ».

« C’est un challenge important pour notre pays de disposer des startup innovantes constituant la locomotive de l’économie nationale », a-t-il également souligné.

De son côté, la ministre de la Culture a indiqué que « les start-up ont un rôle important à jouer dans le secteur de la culture », précisant que le secteur culturel a « besoin d’initiatives et de nouvelles idées ».

Dans ce contexte, elle a annoncé la création d’une plateforme dédiée à la location de l’ensemble des espaces culturels au niveau national, un projet réalisé par son département ministériel en collaboration avec de jeunes entreprises locales. Mme Bendouda a évoqué, en outre, « la possibilité de créer un challenge spécifique aux start-up dans le secteur culturel ».



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire