Algérie: Festival arabe du film-patrimoine – Le documentaire « Anamil Etaine » obtient le prix d’or


Khenchela — Le film documentaire algérien « Anamil Etaine » (Doigts d’argile) a obtenu le prix d’or du 1er festival arabe du film-patrimoine organisé en Egypte, a indiqué lundi, à Khenchela, son réalisateur Hichem Remadeni.

« Anamil Etaine » qui a représenté l’Algérie au festival au côté de quatre autres documentaires a obtenu la première place parmi 50 films représentant huit (8) pays arabes, a souligné le jeune réalisateur, ajoutant que le prix d’argent est revenu au film « El Kenaoui, Sajir ennar » de l’irakien Mohamed Toufik et le prix de bronze au jordanien, Djamel Bakir pour son film « Founoun El khalifa ».

Le documentaire de 16 minutes suit les traces de potières locales lors des différentes phases de production d’ustensiles dans la pure tradition chaouie.

Un jury de spécialistes dont Dr. Ismat Yahia d’Egypte, Rania Hedad de Jordanie, Fayek Jerada de Palestine, Samir Faraj d’Egypte, Habib Nasri du Maroc, Ketiba El Jenabi d’Irak et Jalila El Mejouni de Tunisie a départagé les 21 œuvres qualifiées à la phase demi-finale.

Le réalisateur Hichem Remadeni a également obtenu le prix de l’excellence de l’idée et de la réalisation de ce festival, organisé sur le web à cause de la pandémie du Covid-19.

Le festival arabe du film-patrimoine est le premier du genre à être dédié exclusivement au patrimoine.Il a été fondé par le réalisateur Islam Iz-el-arab avec la participation de l’Algérien Noureddine Berrabeh et le parrainage de la société égyptienne Ismat Yahia pour la culture, les arts et le développement.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire