Burkina Faso: Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat – Les mérites de 233 acteurs reconnus


Le ministère du Commerce de l’Industrie et de l’Artisanat a organisé une cérémonie de distinction honorifique des acteurs du privé et des agents publics dudit ministère. Les récipiendaires ont été décorés dans l’Ordre du mérite du commerce et de l’industrie et dans l’Ordre du mérite du développement rural, le vendredi 18 décembre 2020 à Ouagadougou.

Le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat (MICA) reste dans la dynamique de la promotion de ses agents et de ses partenaires du privé. Harouna Kaboré, le chef de ce département, a obéi à la traditionnelle cérémonie de décoration de ces acteurs, le vendredi 18 décembre 2020 à Ouagadougou. Cette année, ce sont au total 233 personnes qui ont été distinguées. De ces récipiendaires, on enregistre 132 opérateurs économiques, 36 agents de l’administration publique, 37 artisans et 28 agents des sociétés d’Etat.

Dans l’Ordre de l’Etalon, on note une distinction d’un Grand officier, trois Commandeurs, sept Officiers et huit Chevaliers. Au niveau de l’Ordre du mérite burkinabè, on distingue un Commandeur, un Officier et quinze Chevaliers. Dans l’Ordre du Commerce et de l’Industrie, le ministre Kaboré a élevé au rang de Commandeurs, trois personnes, dont deux avec agrafe Commerce et un avec agrafe Industrie, douze officiers dont neuf avec agrafe Commerce et trois avec agrafe Industrie, 115 Chevaliers dont 107 avec agrafe Commerce et huit avec agrafe Industrie.

Et dans l’Ordre du Mérite du Développement rural, 65 Chevaliers dont quarante avec agrafe Artisanat et 25 avec agrafe Agriculture ont été distingués. Sur les 233 récipiendaires du MICA, 115 avaient déjà reçu leurs distinctions honorifiques les 5 et 11 décembre derniers au palais présidentiel et dans les autres régions du pays. Le ministre Kaboré a rappelé aux récipiendaires que les médailles décernées sont la manifestation de la reconnaissance de la nation pour leur engagement et leur ardeur au travail. « Grâce à vos efforts conjugués avec ceux de vos collègues et partenaires, le secteur du commerce, de l’industrie et de l’artisanat a enregistré au cours de l’année 2020 des avancées fort appréciables », a-t-il signifié. Il en a pour preuve, entre autres, l’organisation de la Semaine de l’Industrie Burkinabè, de la 28e session de l’Assemblée générale des sociétés d’Etat, de la IIIe édition du cadre de concertation et d’orientation pour le Dialogue Etat/secteur privé, la construction et l’inauguration d’une usine d’égrenage de coton biologique à Koudougou, l’organisation de la biennale du Salon international du coton et du textile, l’aménagement intégral des zones industrielles de Bobo-Dioulasso…

Le ministre Kaboré a invité les heureux élus à faire en sorte que la reconnaissance de leurs mérites les galvanise à maintenir le cap.

« Vous devrez vous surpasser dans le travail et impacter si possible, vos collaborateurs et votre entourage », a-t-il dit.

Pour le ministre en charge du commerce, les résultats obtenus par son département sont l’œuvre de tous. « C’est l’aboutissement d’une œuvre commune réalisée par une synergie d’actions de tous les acteurs, distingués ou non. Cette reconnaissance de la nation devrait raviver la flamme de l’engagement au travail de tous celles et ceux qui n’ont pas été distingués pour intégrer ce cercle d’excellence dans les années à venir. Ce cercle étant ouvert à tous, sachez que vous êtes tous des candidats potentiels à la décoration », a conclu le ministre Harouna.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire