Algérie: L’AFS pourra être retirée de n’importe quel bureau de poste


Alger — Le paiement des allocations forfaitaires de solidarité (AFS) est désormais numérisé et les bénéficiaires pourront les retirer à partir de n’importe quel bureau de poste au niveau national, en vertu d’un accord de partenariat signée, mardi, entre Algérie-poste et l’Agence de développement social (ADS).

La convention a été signée par la Directrice générale par intérim d’Algérie-poste, Hanoufi Baya et le directeur général de l’ADS Aouaidjia Mohamed El Hadi en présence des ministres de la Poste et des télécommunications, Brahim Boumzar et de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaoutar Krikou.

Le nouvel accord permet aux bénéficiaires de l’AFS de la retirer, désormais, à partir de n’importe quel bureau de poste au niveau national.

Selon les responsables, le nouveau système numérique de paiement de l’AFS vise « la modernisation et l’amélioration du Service public, la réduction des délais de paiement, la facilitation des procédures de paiement et le suivi régulier de l’opération de paiement ».

Octroyée à toute personne inscrite, l’AFS est une aide directe sous forme d’allocation mensuelle qui garantit la couverture sociale au profit des bénéficiaires et de leurs ayants-droit dans le cadre de la carte Chifa.

A cette occasion, Mme. Krikou a fait savoir que cette convention permettait le retrait de l’AFS au niveau de 4.000 bureau de poste (700 bureaux auparavant) et ce, à partir de janvier 2021, ajoutant que cette opération concerne plus de 958.000 bénéficiaires.

La ministre a précisé que cette opération numérique est considérée comme un moyen « pour alléger les procédures » en faveur des franges vulnérables et « une garantie pour concrétiser une numérisation optimale permettant la réalisation de la transparence et de la justice dans l’accès à ce soutien ».

Il s’agit également, poursuit la ministre, de l’amélioration du service public et de la rationalisation des dépenses, ajoutant que cette convention tend à « actualiser celle remontant à 1996, par l’introduction de l’informatique en tant qu’impératif dicté par les besoins de l’heure ».

De son côté, M. Boumezar a indiqué que cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts du secteur axés sur la contribution à la concrétisation de la stratégie du Gouvernement visant à simplifier les procédures administratives et à les numériser à travers les utilisations offertes par les technologies de l’information et de la communication.

Il a ajouté que la démarche de la nouvelle coopération s’ajoute à d’autres initiatives que les deux secteurs se sont engagés à concrétiser au profit des différentes catégories vulnérables que l’Etat accompagne et protège via les mécanismes de soutien et de solidarité.

Dans le sillage de l’élargissement de sa gamme de services numériques offerte sur son application BaridiMob, Algérie Poste met à la disposition des adhérents à cette application la possibilité de recharger le crédit téléphonique en toute simplicité et rapidité et ce pour les trois opérateurs téléphoniques Mobilis, Ooredoo et Djezzy.Ces prestations sont déjà disponibles sur la plateforme web de l’entreprise www.poste.dz, rubrique services en ligne.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire