Cameroun: Agence des normes et de la qualité – Un nouvel organigramme adopté


Cet outil, suite logique du décret fixant les nouvelles missions de l’Agence, devra favoriser un meilleur déploiement.

Le Conseil d’administration de l’Agence des normes et de la qualité (Anor) était réuni en session extraordinaire puis ordinaire le 21 décembre dernier à Yaoundé sous la présidence de Mohamadou Bayero Fadil. La session extraordinaire a permis de plancher sur le nouvel organigramme de l’Agence conformément à ses nouvelles missions contenues dans le décret du 19 mars 2019 portant réorganisation de l’Anor. « Il s’agit entre autres d’un pouvoir de contrôle de la qualité de produits sur les marchés et d’une mission générale de coordination des activités de normalisation des différents départements ministériels.

Ce sont des challenges alléchants qui placeront l’Anor au centre de l’activité économique et aucune erreur ne nous sera tolérée. Leur mise en œuvre nécessitera à la fois une organisation solide et efficace pilotée par des hommes et des femmes rompues à la tâche », a affirmé Mohamadou Bayero Fadil. Il a aussi été question de redéfinir les rôles attribués aux personnels et conformes à la vision de l’Anor. Les administrateurs sont également revenus sur l’examen des dossiers des personnels suspendus par la mission du Contrôle supérieur de l’Etat (Consupe) et des cas d’abandon de poste.

Au menu de la session ordinaire : l’examen et l’adoption du budget et le projet de performance de l’exercice 2021 de cet organe. Le contexte dans lequel s’est tenue cette session d’adoption du budget notamment les crises sécuritaire et sanitaire, mais aussi l’entrée en vigueur de la stratégie nationale de développement, a été rappelé par le Pca. « Dans un souci d’efficacité et de transparence, je recommande à cet effet que l’exécution de ce budget se fasse dans le strict respect du manuel de procédures administratives, financières et comptables adopté par le conseil d’administration lors de sa session de décembre 2014. La bonne gouvernance ne tiendra qu’à ce prix », a-t-il ajouté.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire