Cameroun: Après Covid-19 – Des pistes pour les entreprises


La version numérique du recueil Coroleaner de Jesse Happy Ndongo, préfacé par le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute a été présenté hier à Yaoundé.

Les entreprises fauchées par le Covid-19 ont désormais un guide pour relancer leurs activités. Il s’agit du recueil Coroleaner de Jesse Happy Ndongo, préfacé par le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute et présenté hier à Yaoundé, au cours de la première édition du Coroleaner Forum et Award 2020. Evènement organisé en présence du ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, Gabriel Dodo Ndoke, et du ministre de la Jeunesse et de l’Education civique, Mounouna Foutsou. Dans son discours de circonstance, Gabriel Dodo Ndoke a fait savoir que ledit recueil est une boussole qui permettra de tirer une leçon de la crise sanitaire actuelle.

Selon l’auteur, Jesse Happy Ndongo, le recueil est un travail de sept mois soutenu par l’entreprise Easy Group, dont il est le directeur général. Il explique qu’ils ont échangé avec plus de 500 entrepreneurs, pour mettre en lumière les leçons tirées pendant la pandémie. L’ouvrage regroupe également toutes les initiatives menées dans le cadre de la lutte contre le coronavirus dans les différents volets économiques, dans le secteur du marketing, de la communication, du droit, de l’agroalimentaire. Pour Jesse Happy Ndongo c’est également une œuvre où se conjuguent unanimement les expressions et contours du leadership en cette période trouble. « Il met aussi en lumière des exemples à suivre à travers des citations édifiantes sur les acquis face à la pandémie et surtout le partage d’expériences des professionnels des secteurs culturel, médiatique, économique », fait savoir l’écrivain. La version imprimée du recueil sera disponible en janvier.

Avant la présentation du recueil Coroleaner, les chefs d’entreprises comme Céline Victoria Fotso, fondatrice de l’entreprise « Je wanda », Déborah Tonyé, promotrice du Forum de l’emploi, Yves Eya’a, directeur du Centre des créateurs de la mode du Cameroun et bien d’autres se sont succédé sur le podium pour parler des méthodes employées par leurs entreprises pour faire face au Covid-19. Pour la plupart, c’est grâce au numérique qu’ils n’ont pas mis la clé sous le paillasson. Tout ceci sous le regard reconnaissant de l’initiateur du projet et président directeur général de Easy Group, William Ngassa.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire