Burkina : Le gouvernement appelle les populations au respect des règles de la circulation routière et à éviter l’alcool au volant


C’est le dernier Conseil des ministres (mercredi, 23 décembre 2020 ) du premier quinquennat de Roch Kaboré. Selon le ministre porte-parole du gouvernement, la séance s’est déroulée dans une bonne ambiance, avec des félicitations du gouvernement au président du Faso pour sa réélection.

Pour cette dernière séance qui coïncide avec la fin de l’année, le gouvernement a saisi l’opportunité pour inviter les populations au respect des éléments essentiels de la circulation. Le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, invite surtout à éviter l’alcool au volant. Il indique aussi que des dispositions seront prises pour des tests à cet effet (l’alcoolémie).

Le ministre Dandjinou a, par ailleurs, réitéré l’appel du gouvernement aux populations à la mobilisation citoyenne contre le COVID-19 qui connaît un regain ces dernières semaines.

« Il est important aujourd’hui que nos attitudes soient celles de prise en charge collective et individuelle de la maladie », recommande-t-il, invitant au port des masques, au lavage des mains et au respect de la distanciation sociale.


« Moins nous avons besoin de nous déplacer, mieux nous serons protégés contre cette maladie. Depuis le mois de juin, nous n’avions pas de décès et depuis novembre, nous avons au moins huit décès enregistrés. Donc, ce sont de plus en plus de personnes qui sont malades. Aujourd’hui, la moyenne (par jour), c’est 100 personnes qu’on détermine positives. C’est donc de plus en plus de risques de voir des personnes gravement atteintes, des hôpitaux avec des personnes hospitalisées et des décès », brandit le porte-parole du gouvernement.

Du traditionnel point fait du Conseil des ministres, Rémis Fulgance Dandjinou a indiqué qu’au titre du ministère de l’Economie, des Finances et du développement, il a été adopté deux décrets portant nomination de l’Agent judiciaire de l’Etat (le magistrat Karfa Gnanou) et la nomination de 40 Agents judiciaires adjoints de l’Etat.

Karfa Gnanou, le nouveau promu Agent judiciaire de l’Etat

L’instance a également approuvé la réalisation du projet d’assainissement et de drainage de Ouagadougou. Il est composé de la construction d’un drain sur cinq kilomètres à Tanghin, des aménagements urbanistiques et paysagers le long de ce drain ainsi que la valorisation des berges à des fins sportives et récréatives.

Il a aussi été question, au titre du ministère en charge de l’Eau, de travaux d’approvisionnement en eau potable des villes de Tenkodogo, Garango, Bitou et Bagré.

O.L

Lefaso.net





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire