Algérie: Sonelgaz a relancé depuis fin 2019 plusieurs projets d’entretien du réseau électrique


Alger — La Société nationale de distribution de l’électricité et du gaz (Sonelgaz) a relancé depuis fin 2019 plusieurs projets d’entretien du réseau électrique national précédemment gelés, a indiqué jeudi à Alger le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar.

Lors de son audition par les membres du Conseil de la Nation, le ministre a fait savoir que Sonelgaz œuvre depuis près d’un an à la réalisation de plusieurs projets d’entretien de ses réseaux et équipements dont nombre de projets précédemment gelés depuis 2016.

« N’oublions pas que depuis 2016, l’ensemble des projets nationaux étaient gelés. Depuis la levée du gel, Sonelgaz s’est lancée dans plusieurs projets notamment concernant l’entretien et l’amélioration des services », a-t-il affirmé.

Cependant, selon M. Attar, La plupart des coupures électriques n’impliquent pas la responsabilité de Sonelgaz.

Concernant la wilaya de Mostaganem, le ministre a fait savoir qu’elle bénéficie d’un réseau électrique de haute tension de 2.505 km. De plus, il a été procédé durant l’année en cours à l’entretien 5 km de réseaux et au changement de 13 postes de transformation au niveau de la wilaya de Mostaganem.

De plus, M. Attar a indiqué que le taux de raccordement électrique au niveau de cette wilaya atteint 97 % tandis-que celui du gaz est à 58 %.

Le ministre a en outre fait savoir que son département a enregistré 38 demandes de raccordement de surfaces agricoles en électricité au niveau de Mostaganem, annonçant que 13 ont été réalisés en 2020 et 5 sont en cours de réalisation.

En outre, parmi les 266 zones d’ombre recensées au niveau de la wilaya de Mostaganem, 154 ont été raccordées au réseau électrique.

A une question de sénateur Tahar Ghazil (Front El Moustakbal), sur le niveau de recrutement dans le secteur énergétique national au niveau de la wilaya de Ghardaia, et les procédures adoptées dans ce domaine, le ministre a rappelé que les offres du secteur public énergétique concernent les régions accueillant le plus grand nombre de projets, selon leurs besoins.

De plus, le membre du Conseil de la Nation a formulé la demande de voir les institutions sportives de sa wilaya soutenues par les entreprises énergétiques publiques. A cela, M. Attar a assuré que cette demande a été prise en charge pour le soutien des secteurs sportifs mais aussi culturels.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire