Afrique: Coopération Cameroun-Autriche – Le nouveau consul honoraire en poste


Etienne Junior N’koumngock a reçu son exequatur des mains du gouverneur de la région du Centre vendredi dernier à Yaoundé.

L’Autriche a son nouvel intermédiaire au Cameroun. Etienne Junior N’Koumngock en est le nouveau consul honoraire à Yaoundé. A cet effet, son exequatur lui a été remis vendredi dernier par le gouverneur du Centre, Naseri Paul Bea. La remise de l’exequatur est un rituel qui marque l’entrée officielle du nouveau consul honoraire dans le corps diplomatique. L’Autriche qui entretient des relations diplomatiques avec le Cameroun depuis les années 1960, ne disposait pas d’intermédiaire pour lui trouver les éventuelles potentialités du Cameroun. C’est à cela que devra s’atteler le promu.

D’ailleurs, Naseri Paul Bea lui a rappelé ses missions. Ainsi, il revient à Etienne Junior N’Koumngock de « protéger les intérêts de la République d’Autriche, de vous informer par tous les moyens licites sur l’évolution de la vie économique, de favoriser le développement des relations économiques, commerciales, sociales, culturelles et scientifiques, d’exercer toute fonction attribuée par la République d’Autriche et qui n’est pas interdit au Cameroun ». Pour y parvenir, « vous devez être de bonne foi. Vous ne serez écouté, ne serez suivi, n’aboutirez à aucun résultat solide si vos interlocuteurs ne savent pas que vous êtes un homme qui engage effectivement le gouvernement autrichien ; qui sait jusqu’où il peut aller ; un homme sincèrement désireux d’aboutir à une solution satisfaisante au problème posé », a-t-il ajouté.

A 43 ans, le nouveau consul honoraire d’Autriche au Cameroun n’est pas tout à fait un néophyte en diplomatie. Nanti d’un diplôme d’ingénieur en système d’information décisionnelle en France en 2002, Etienne Junior N’Koumngock a suivi des certifications en Oracle Business Intelligence en Allemagne et en France. C’est ainsi qu’il a servi comme consultant en relations internationales au consulat honoraire de Hongrie au Cameroun en 2011, en plus d’être directeur dans plusieurs entreprises comme JEN (spécialisé en transport urbain), Cos-Négoce Ets et Ashcos Sarl Cameroun.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire