Assemblée nationale : « Il y a une volonté délibérée de votre bureau à dissimiler ou à piéger notre bureau » Christophe Mboso à Jeanine Mabunda


Christophe Mboso N’kodia, président du bureau d’âge de l’Assemblée nationale a, ce samedi 26 décembre, accusé Jeanine Mabunda, président du bureau sortant de l’Assemblée nationale, de vouloir piéger le bureau d’âge. Il s’appuie sur le fait que Jeanine Mabunda avait envoyé par courrier les procès-verbaux et les clés  des bureaux. Ce qu’il qualifie de « geste non- conforme à la procédure classique et usages en la matière ».

« L’envoi du procès-verbal de passation des pouvoirs et des clés des bureaux par courrier nous parait étrange et non conforme à la procédure classique et aux usages en la matière. (…) la procédure exige la présence de deux parties  et du secrétaire général. Nous apprenons, par ailleurs que vous avez vidé vos bureaux avant votre voyage sans nous associer au préalable. Ceci me laisse  penser qu’il y a une volonté  délibérée de votre bureau à dissimiler ou à piéger notre bureau », peut-on lire dans la correspondance de Mboso à Mabunda.

Il réfute la responsabilité du retard connu dans l’organisation de cette cérémonie qui, selon lui, exige plusieurs préalables.

Dans la même missive, le  doyen d’âge de l’Assemblée nationale a confirmé au bureau sortant sa disponibilité à organiser à la cérémonie des passation des pouvoirs (remise et reprise ) le mercredi 30 décembre 2020.

 Berith Yakitenge



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire