Algérie: Essais techniques sur la 1ère ligne du tramway de la ville de Mostaganem


Mostaganem — Les essais techniques sur la première ligne du tramway de la ville de Mostaganem ont été lancés, a-t-on appris samedi du directeur de wilaya des transports.

Mustapha Kada Belfar a indiqué, dans une déclaration à l’APS,que le premier essai technique sur cette ligne reliant la cité « 5 juillet », où se trouve le poste de maintenance, à la gare ferroviaire au centre-ville de Mostaganem sur une longueur de 2,2 kilomètres a été effectué vendredi soir.

Cet essai sur la rame réceptionnée mercredi dernier a été consacré à lever toutes les incohérences en attendant l’autofonctionnement en utilisant l’énergie électrique prévu ce samedi jusqu’à lundi prochain.

La réception de cette ligne, prévue le mois de janvier prochain sera suivie de la livraison de la première tranche de la deuxième ligne qui relie le centre-ville à la localité de Salamandre sur une distance de 7 km, en parallèle avec la réception des équipements et du matériel qui a mis du retard en raison des répercussions de la pandémie du Coronavirus sur les transports maritime et aérien, a-t-on fait savoir.

Selon le même responsable, le personnel recruté sera formé en prévision de la réception définitive du projet et du démarrage de l’exploitation commerciale des deux lignes, qui aura lieu au cours du premier semestre de l’année prochaine.

Le wali de Mostaganem, Aissa Boulahia a donné des instructions pour accorder la priorité aux jeunes de la région lors de l’opération de recrutement prévue dans les prochains mois. Si les postulants au niveau de l’antenne de wilaya de l’Agence nationale de l’emploi ANEM ne remplissent pas les conditions, les jeunes d’autres wilayas pourraient y postuler.

Le projet du tramway de Mostaganem d’un coût global de 26,5 milliards DA a connu un arrêt des travaux durant sept mois suite au retrait de la société espagnole chargée de sa réalisation (2013-2017) à cause de difficultés financières et non respect des délais qui ont conduit à la résiliation du contrat.

Les travaux de ce projet, qui s’étend sur 14 km (deux lignes) sur un tracé comprenant trois tunnels et un pont, confiés au groupe public national « Cosider » avec ses filiales « Cosider travaux publics » et « Cosider ouvrages d’art », ont repris au mois de décembre 2017 et enregistrent un taux d’avancement de 80 pour cent à fin décembre 2020, a-t-on relevé de même source.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire