Après 2 mandats, Mahamadou Issoufou organise les joutes sans se présenter.


C’est l’ancien ministre de l’intérieur, Mohamed Bazoum, qui est le candidat de la majorité. Conformément aux dispositions de la Constitution, le président n’a droit qu’à un seul mandat renouvelable. C’est pourquoi et contrairement à ses pairs ouest-africains, Mahamadou Issoufou ne s’est pas présenté, se limitant à organiser les élections présidentielles et législatives où 7,5 millions d’électeurs nigériens sont attendus aux urnes ce dimanche 27 décembre 2020. 

Le pays compte 26 000 bureaux de vote qui seront ouverts à 8h et 19h, l’heure de fermeture. Les électeurs devront choisir  parmi une trentaine de candidats en lice pour succéder à Mahamadou Issoufou.

Pour ces joutes électorales, et après 10 ans à la tête de la République Nigérienne, Mahamadou Issoufou a introduit une nouveauté : le bulletin de vote unique. C’est-à-dire que tous les candidats figurent sur une même feuille. Il y est apposé leur photo et le logo de leur formation politique et les électeurs devront cocher la case correspondante. 

Pour rappel, la présidentielle est couplée aux législatives pour élire les 166 nouveaux députés qui composeront l’Assemblée nationale. Les cinq représentants de la diaspora seront choisis ultérieurement, notent les médias internationaux…



Dakaractu

A lire aussi

Laisser un commentaire