Atrocités à Macenta : 6 morts, 25 blessés, la ville au contrôle de l’armée… | Africa Guinee


MACENTA-Un calme précaire règne dans la ville de Macenta au lendemain des atrocités entre Tomas et Manians. La ville est au contrôle des militaires massivement déployés, les belligérants dispersés. Par contre des barrages sont toujours érigés dans les quartiers, selon des citoyens interrogés depuis Macenta.

Selon l’hôpital préfectoral de Macenta, le bilan des violences inter-ethniques qui ont secoué la ville dans la journée du samedi 26 décembre 2020, fait état de 6 morts et 25 blessés. Les chiffres ont été communiqués par la direction de l’hôpital préfectorale. Ces personnes ont trouvé la mort par coup de machettes, de gourdins, nous apprend-on.

« On a reçu 5 corps et 25 blessés. Parmi les 5 corps, une seule personne était identifiée. Il s’agit d’un enseignant, les 4 autres corps ne sont pas identifiés. Ils sont morts par coup de machettes, de gourdins et autres. Tous les corps ont été évacués hier nuit à l’hôpital régional de Nzérékoré à 23h. On nous a appelés vers 23h pour aller chercher un autre corps. Mais pratiquement, il y’avait pas de corps puisqu’il a été décapité en morceau. Le corps était irrécupérable », nous a convié Docteur Kaba Condé, Directeur de l’hôpital préfectoral de Macenta.

Selon lui, un calme précaire règne dans la cité mais la circulation est paralysée. Des barricades sont érigées partout dans les quartiers de la ville.

A suivre…

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Nzérékoré

Tél : (00224) 628 80 17 43



africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire