Bambéto: Abdoulaye Diallo a-t-il été tué par son ami à cause d’une tasse d’eau? | Africa Guinee


CONAKRY-Une scène dramatique s’est produite dans la nuit du dimanche à lundi 28 décembre 2020, à Bambéto, dans la commune de Ratoma. Un jeune a accidentellement tué son copain d’âge autour du thé. Une dispute très banale aurait éclaté entre les deux et qui a viré au drame.

La victime est un élève de la 9ème année. Le drame s’est produit aux environs de 00h. Abdoulaye Diallo, âgé de 19 ans, a été tué par un de ses amis alors qu’ils préparaient le thé entre amis. Les deux partagent la même chambre à coucher. La sœur de la victime que nous avons interrogée, a expliqué que ce sont les cris annonçant la mort de son frère qui l’ont réveillée de son profond sommeil. Elle n’a cependant pas confirmé que le mobile du crime serait lié à une tasse d’eau. 

« En me couchant, je les ai laissés en train de faire du thé. Mon petit frère m’a même demandé s’il pouvait me servir, je lui ai dit que leur thé de ce soir je ne bois pas. Je suis rentrée me coucher pour dormir.  C’est à 00h qu’on m’a réveillée, j’ai entendu ma fille dire : maman, maman, il a tué mon oncle. Je me suis précipitée à leur base pour l’amener à la clinique tout près. En ce moment précis la priorité n’était pas de connaitre qui est coupable de quoi ou qui ne l’est pas. Arrivé là-bas c’était trop tard, car il était déjà mort. Maintenant je ne sais pas réellement ce qui a été la cause de leur bagarre », a expliqué Kadiatou Diallo.

Selon Docteur Foromou Dopagui, le médecin qui a reçu Abdoulaye dans sa clinique, c’est un corps sans vie que lui et son équipe ont reçu aux environs de 00h4mn.

« Ils sont venus en groupe avec le jeune. Mais il se trouvait que c’est un corps qu’ils ont envoyé car il était presque mort. On a utilisé un sérum pour tenter de voir son rythme cardiaque mais tout était arrêté. On a vu aucune trace sur le corps, nous avons demandé à un de ses amis, qui nous a expliqué que c’est par le cou que son ami l’a retenu jusqu’il ait arrêté de suffoquer», a expliqué le médecin, joint au téléphone.

La famille de la victime a décidé de ne pas saisir la justice car le présumé auteur et la victime seraient tous de la même famille. Le présumé meurtrier et la victime dormaient d’ailleurs ensemble dans la même chambre d’après sa grande sœur, qui assure que les deux familles s’en remettent à Dieu.

A noter que c’est dans ce quartier également qu’un jeune vendeur ambulant de café a été tué par un chauffeur à cause de 1 000 francs guinéens.  

 

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 610-02-09-39   



africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire