Boxe-Jeux olympiques : Ibrahim rêve de « ramener une qualification » pour la Guinée… | Africa Guinee


BRUXELLES- Une nouvelle page vient de s’ouvrir dans la carrière du jeune boxeur Ibrahima Diallo, le fils de l’ancien international guinéen, Béa Diallo. A 22 ans, il fait son entrée dans la catégorie pro, haut les mains lors d’un récent gala organisé en Belgique. Son ambition, faire qualifier la Guinée aux jeux olympiques de Tokyo, prévu en juin prochain.

 « Mon entrée dans la catégorie professionnelle s’est super bien passée. J’ai passé le cap sans trop de soucis, j’ai gagné les six rounds à l’unanimité des juges. J’avais un peu de prétention au début du combat, mais une fois que le gong a retenti ça s’est bien passé, je suis libéré sur le ring. J’ai pu montrer de belles choses. Donc c’est une belle entrée en matière chez les professionnels. J’ai un deuxième combat qui s’annonce en février. Donc le prochain défi, c’est la préparation pour ce combat et monter en maximum dans le classement pour pouvoir faire un championnat d’ici six mois ou un an. J’essaie de m’organiser, chaque semaine j’ai mon programme que je respecte. Ça demande beaucoup de sacrifices. Je vais travailler, me sacrifier et ça va payer insh’Allah », espère Ibrahima Diallo.

Dans la catégorie amateur, Ibrahim Diallo a, au total remporté 50 combats sur les 65 qu’il a eu à disputer. Il a raflé de nombreuses médailles au niveau européen et international dans des tournois réputés. Le jeune boxeur ambitionne de hisser le drapeau guinéen lors des prochains jeux olympiques au Japon.  Mais avant, il se concentre sur les éliminatoires.

 « Après mon deuxième combat professionnel en février, je vais me concentrer sur les qualifications pour les jeux olympiques. Je vais m’entrainer au maximum, aller faire des stages en France, en Espagne etc. pour me préparer aux matchs qualificatifs et pour ramener une qualification pour la Guinée », confie-t-il à Africaguinee.com.

Ibrahima Diallo indique qu’il est en contact régulier avec le coach guinéen. « Je suis toujours en contact avec le coach national, monsieur Amadou Diallo qui me donne des conseils, je lui envoie les vidéos de mes entrainements, il me contacte pour me donner des astuces pour les combats. Donc c’est super. Honnêtement le courant passe bien, c’est juste la distance, elle est là mais j’espère pouvoir être en Guinée d’ici peu une fois que la situation sanitaire s’améliore de notre côté. Dans cette belle aventure c’est la Guinée qui gagne, on va faire le maximum pour arriver au top et représenter la Guinée à l’échelle qu’elle doit être représentée », assure Ibrahima Diallo.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023



africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire