Cameroun: Brigade du Quartier général – Epaulettes et galons pour des promus


La cérémonie s’est déroulée le 1er janvier dernier dans le strict respect des mesures-barrières.

Porte d’entrée unique à la Brigade du Quartier général de Yaoundé (BQG), le 1er janvier dernier. Les entrées sont filtrées, le port du masque est obligatoire, le lavage des mains aussi. Les visiteurs sont également soumis à un relevé de température par une équipe médicale déployée sur place. A l’intérieur, la tribune est clairsemée, et seuls quelques soldats en treillis sont visibles autour de la cour d’honneur. Un décor sobre pour un jour exceptionnel. Ceci, puisque plusieurs éléments des forces de défense promus à des grades supérieurs doivent recevoir leurs épaulettes et galons.

Habituellement, à cette occasion solennelle et festive, le Quartier général est noir de monde. Mais cette année, les consignes ont été claires. Faire tout dans la sobriété. « La hiérarchie a donné un certain nombre de directives que nous avons appliquées, notamment le respect scrupuleux des mesures-barrières contre le coronavirus : distanciation physique, port du masque, lavage des mains, etc. » explique le colonel Michel Mpans Ndjem, commandant de la BQG.

Ce dernier a présidé la cérémonie tenue dans sa caserne, au sein de laquelle plusieurs personnels ont été promus à des grades supérieurs. Il s’agit d’une vingtaine d’officiers pour les grades de capitaine et sous-lieutenant, d’une centaine de sous-officiers pour les grade d’adjudant-chef major et sergent. 25 militaires de rang ont par ailleurs été promus caporal, pour certains, et caporal-chef pour d’autres. La cérémonie a également été l’occasion de décerner des médailles à certains personnels de la BQG (Officier du mérite camerounais, Chevalier du mérite camerounais, médaille du mérite sportif, etc.).

Cette année, afin d’éviter toute congestion au Quartier général de Yaoundé, des cérémonies similaires se sont tenues à diverses endroits de la capitale. Chaque Direction du ministère de la défense a ainsi organisé sa propre manifestation en comité restreint pour le respect des mesures-barrières. Idem pour les différentes formations et unités.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire