Afrique: Chan Cameroun 2021 – La compétition marque le retour progressif des supporteurs dans les stades


Après plusieurs mois d’incertitude, les différents stades du continent en général et ceux du Cameroun en particulier pourront, courant ce mois de janvier, retrouver leur ambiance et engouement habituels malgré l’influence du coronavirus.

La première grande compétition qui est censée se dérouler en présence du public dans les stades est la sixième édition du championnat d’Afrique des nations (Chan). Il se déroulera du 16 janvier au 7 février au Cameroun. Selon nos sources, la CAF a, en effet, autorisé le pays hôte à accueillir un nombre limité des supporteurs, conformément à la grandeur et au nombre de places que compte le stade.

L’information sur le retour de quelques supporteurs aux gradins a fuité, le 4 janvier, lors de la réception des Diables rouges locaux par le président de la Fédération congolaise de football, Jean Guy Blaise Mayolas. Tirant l’attention des joueurs congolais quant au respect strict des mesures barrières contre la covid-19, le président de la Fécofoot a demandé aux Diables rouges d’être disciplinés et déterminés. « Etant donné que la Confédération africaine de football vient d’autoriser le Cameroun d’accueillir 25% des supporteurs lors des matchs de groupes puis 50% lors des quarts de finale, la présence du public est donc permise dans les stades », a expliqué Jean Guy Blaise Mayolas.

L’information a été confirmée par le Premier ministre camerounais, Joseph Dion Nguté, le 6 janvier, lors d’un échange avec la presse au terme des visites des stades devant abriter la compétition. « Je crois que les jeunes ont le droit de venir au stade voir le spectacle que nous attendions tous depuis quelque temps. Nous allons préciser quel pourcentage on aura. Peut-être 50% de places puisqu’il faut la distanciation sociale. Donc, nous allons proposer au chef de l’Etat le pourcentage mais ça sera probablement entre 30% et 50% », a estimé Joseph Dion Nguté.

La décision du grand retour des fans dans les gradins a été sûrement bien réfléchie avant d’être validée par la Confédération africaine de football puisque son site internet CAF-online a récemment annoncé la formation de plusieurs officiers médicaux covid. Une innovation qui devrait permettre à la CAF de réduire les risques de contamination du coronavirus dans les stades. Le travail de l’officier médical covid-19 consiste ainsi à contacter le commissaire de match et l’officier de sécurité de la CAF en vue d’une bonne coordination des activités. Il travaille en étroite collaboration avec les deux médecins d’équipe, discute des conditions médicales du match avec les responsables médicaux locaux chargés des soins d’urgence. Il est également appelé à solliciter des organisateurs des matchs la mise à disposition le jour de la rencontre de quatre contrôleurs des dispositions médicales covid : deux en tribune et un à l’entrée de chaque vestiaire. Concernant le stade au jour du match, l’officier médical covid vérifie la disponibilité de tous les éléments décrits au chapitre de l’organisation des soins d’urgence aux joueurs et aux officiels, contrôle la disponibilité des ambulances, des brancardiers et de leur équipement.

Notons que le Chan 2021 est la sixième édition de cette compétition internationale organisée par la CAF. Il rassemble les sélections composées de joueurs évoluant uniquement dans un club de leur pays. Pour cette édition, seize équipes sont retenues. Au total, vingt-huit matchs seront disputés dans quatre stades.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire