Angola: Une artiste en faveur de politiques plus inclusives


Luanda — L’artiste plastique angolaise Fineza Teta a suggéré jeudi, à Luanda, que l’Exécutif devait plus se pencher sur la création des politiques plus inclusives pour faire face aux effets de la Covid-19.

Se confiant à l’Angop, à propos du 8 Janvier, Journée nationale de la culture, elle a souhaité que les actions artistiques soient soutenues par les hommes d’affaires et les banques, afin que les projets culturels se déroulent plus régulièrement.

Outre les musiciens, en cette période de la pandémie, les artistes plasticiens ont aussi besoin de se réinventer pour sortir de la crise, a-t-elle rappelé.

Bien que le coronavirus ait tué plusieurs artistes, il y a lieu de trouver de nouvelles mesures sanitaires pour bien se protéger, car l’art ne doit pas mourir.

En ce qui concerne les perspectives pour la nouvelle année, tout dépend de l’attitude de chaque artiste, car aujourd’hui, nous avons encore beaucoup à faire.

Que 2021 soit une année meilleure, ainsi donc, le nouveau ministre y travaille et il a besoin de l’aide de tous les artistes.

Se confiant à l’Angop, à propos du 8 Janvier, Journée nationale de la culture, elle a souhaité que les actions artistiques soient soutenues par les hommes d’affaires et les banques, afin que les projets culturels se déroulent plus régulièrement.

Outre les musiciens, en cette période de la pandémie, les artistes plasticiens ont aussi besoin de se réinventer pour sortir de la crise, a-t-elle rappelé.

Bien que le coronavirus ait tué plusieurs artistes, il y a lieu de trouver de nouvelles mesures sanitaires pour bien se protéger, car l’art ne doit pas mourir.

En ce qui concerne les perspectives pour la nouvelle année, tout dépend de l’attitude de chaque artiste, car aujourd’hui, nous avons encore beaucoup à faire.

Que 2021 soit une année meilleure, ainsi donc, le nouveau ministre y travaille et il a besoin de l’aide de tous les artistes.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire