À Rosignano, les Caraïbes de Toscane sont en danger



Les plages de la petite ville de Rosignano, dans le centre de l’Italie, sont célèbres pour la couleur turquoise de leur eau. Une beauté qui est en réalité due aux résidus chimiques rejetés par une usine locale. Soucieux de préserver la santé des baigneurs, un fonds d’investissement londonien a décidé d’attaquer l’entreprise responsable.

Nous sommes à quelques dizaines de kilomètres de Pise, mais on pourrait bien se croire à Cuba. Ici, à Rosignano, au nord de la Toscane, la plage est fine et blanche, et les eaux sont d’un bleu plus clair que le ciel. Un paysage de carte postale qui détonne dans cette zone de la côte tyrrhénienne, pas vraiment réputée pour la beauté de son littoral. La question vient donc spontanément : comment se fait-il qu’un petit coin de Caraïbes se soit discrètement faufilé sur la côte d’une région plutôt célèbre pour ses collines verdoyantes ?

Malheureusement, dame Nature n’a rien à voir là-dedans, et la solution de l’énigme se trouve à quelques centaines de mètres de la plage, là où l’on aperçoit les cheminées de l’usine Solvay. “C’est une entreprise belge qui produit des matériaux chimiques et pharmaceutiques comme le bicarbonate de soude, explique le site d’information italien Il Post. Celle-ci décharge dans la mer les résidus de sa production industrielle,

[…]





A lire aussi

Laisser un commentaire