Assemblée Nationale : André Thambwe dénie au bureau d’âge la qualité de convoquer une plénière de fixation du calendrier des matières d’une session extraordinaire 


L’Assemblée nationale est en session extraordinaire depuis le 05 janvier. Le calendrier de cette session aurait dû être adopté ce lundi 11 janvier, mais un désaccord est né entre les députés FCC qui estiment qu’il faut au préalable convoquer la conférence des présidents et le bureau d’âge qui rejette cette proposition.  

Au-delà de cela, le député André Thambwe a dénoncé ce qu’il qualifie de violation du règlement intérieur de l’Assemblée nationale en convoquant la plénière de fixation des matières à traiter au cours de la session.

« Cette plénière n’aurait pas dû être convoquée. Le Président du Bureau d’âge s’est permis de convoquer une plénière de fixation du calendrier des matières à traiter au cours de la session extraordinaire, ce qui s’étend jusqu’au-delà des pouvoirs qui sont les siens », a-t-il dit.

Pour André Thambwe, le bureau d’âge conduit par Mboso N’kodia doit se limiter à la gestion des affaires courantes et la poursuite de l’examen des pétitions, selon l’arrêt de la Cour constitutionnelle.

“Seul le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale est le texte de base d’organisation de fonctionnement de l’Assemblée nationale. Lorsque ce texte n’est pas respecté, on est dans le dysfonctionnement de l’Assemblée nationale », a ajouté André Thambwe qui évoque également l’article 112 de la Constitution en la matière.

Du reste, « le Président du Bureau d’âge vient de prouver à la face du monde qu’il n’est pas la sagesse de l’assemblée nationale. Il est une des parties en compétition à l’assemblée nationale », a-t-il conclu.

Germain Lobo

 

 

 



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire