Assemblée nationale: Jacques Ndjoli salue la démission du questeur adjoint avant le vote la motion


Le député national Jacques Ndjoli a salué la démission du questeur adjoint de l’assemblée nationale avant le vote qui devrait avoir lieu ce 11 janvier par la plénière. 

La Chambre basse du Parlement a pris acte de la démission libre de son questeur adjoint visé par une pétition.

 « Voilà des attitudes que nous devons encourager. Il a compris  que ça ne servait à rien qu’il nous oblige à passer par le vote et il s’est retiré », a indiqué Jacques Ndjoli. 

Pour lui, « lorsqu’on sent qu’on a perdu la confiance aussi bien d’une Chambre que d’une institution, on amène pas les gens jusqu’au bout. On démissionne et on laisse la République avancer ». 

Pour rappel, le questeur adjoint a été victime d’une crise d’AVC quelques heures avant la destitution du Bureau Mabunda. Depuis, il a été transféré à Nairobi à cause de l’aggravation de son état de santé. Il a fait parvenir au Bureau d’âge, la correspondance de sa démission par ses avocats. 

Germain Lobo



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire